Allaitement, Histoires de maternage, Jeunes mamans

L’allaitement mixte : nos explications et conseils !

24 mars 2021
L'allaitement Mixte

L’allaitement est une expérience maternelle magique. Mais parfois, il est compliqué de maintenir un allaitement exclusif, notamment lorsque vous reprenez le travail avant les 6 mois du petit bout. Il se peut aussi que vous rencontriez des difficultés à allaiter (douleurs, crevasses, fatigue intense…).

L’allaitement mixte est ainsi fait pour vous soulager tout en continuant l’allaitement au sein quand vous le pouvez, et avec sérénité.

Omum est là pour vous donner ses conseils pour réussir votre allaitement mixte, mais aussi pour vous déculpabiliser

L’allaitement mixte : en quoi ça consiste ? 

L’allaitement mixte, c’est le fait de nourrir son enfant au sein, avec du lait maternel, mais aussi au biberon avec du lait en poudre ou du lait maternel. 

Cette pratique peut être un choix, mais aussi une nécessité (production faible de lait maternel, reprise du travail, raisons médicales…). Certaines femmes décident de passer à un allaitement mixte afin d’amener progressivement leur petit bébé vers le sevrage. D’autres, quant à elles, n’arrivent pas à résoudre les sources de douleur ou manquent de confiance en leur capacité à allaiter.

Retenez simplement que si vous buvez et mangez suffisamment, vous pouvez être sûre que votre montée de lait est normale et  que votre lait maternel est assez nourrissant.

Quoi qu’il en soit, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises raisons de mettre en place un allaitement mixte. Seule vous pouvez juger de sa nécessité. Si vous en ressentez le besoin, mais que cela vous fend le cœur, rappelez-vous que tout allaitement, que ce soit pour cinq jours, deux semaines, trois mois ou deux ans, est bon à prendre.
Rien que le colostrum des premiers jours est un trésor pour votre nouveau né. En effet, c’est un anticorps extraordinaire (100 g d’IgA par litre) que vous pouvez déjà être fière d’avoir offert à votre bébé.

L’alimentation mixte n’est donc pas un échec, mais un moyen de maintenir le lien privilégié qui vous unit à bébé, tout en lui faisant profiter des bienfaits des deux allaitements : apports nutritionnels optimaux, tétées câlin tout en ayant la possibilité de s’absenter ou de laisser papa gérer… 

 

Nos conseils pour un allaitement mixte réussi

1- Fractionnez les quantités de lait en poudre 

Vous pouvez réduire la quantité de lait dans les biberons et en ajouter un ou deux dans la journée. Les doses données à votre petit bout ressembleront plus à celles qu’il peut avoir grâce à votre sein. Ainsi, il ne sera pas perdu ou perturbé par ce changement brutal de quantité.

2- Laissez votre bébé respirer quand vous lui donnez le biberon 

Lorsque votre petit bout prend le sein, il peut gérer lui-même sa satiété, alors n’hésitez pas lorsqu’il boit au biberon à retirer légèrement la tétine de sa bouche tout en la laissant en contact avec ses lèvres. Ainsi, il pourra reprendre son souffle mais aussi vous faire comprendre s’il a encore faim ou non.

3- Bien choisir la tétine du biberon 

Vous devez sûrement le savoir, mais il est conseillé de choisir une tétine adaptée afin que votre bébé ne fasse aucune confusion. Privilégiez les tétines de forme allongée, pas trop épaisse dès la base et très souple afin que Bébé retrouve certaines sensations qu’il a avec le sein. 

4- Conserver une bonne position pour bébé 

La majeure différence entre le sein et le biberon, c’est comment le liquide s’écoule. Avec un biberon, le liquide s’écoule plus vite. Pour ne pas qu’il confonde le sein et le biberon et que votre petit bout ne soit pas trop désorienté, nous vous conseillons de le placer en position semi- assise et de soutenir son cou à l’aide de votre main.  

Le liquide dans le biberon sera à l’horizontale et exercera donc moins de pression sur la tétine. Le flux ralentit donc, tout comme celui du sein. 

5- Laissez bébé prendre la tétine lui-même

Pour donner des repères à Bébé, vous pouvez lui laisser attraper lui-même la tétine comme il le fait avec le sein

Pensez à vous écouter, à vous faire confiance et à demander un soutien si besoin ! 

C’est notre conseil le plus important. Vous pouvez rencontrer des difficultés face à l’allaitement mixte comme par exemple les montées de lait ou encore des engorgements. N’attendez pas pour partager vos craintes, vos questions auprès d’un professionnel qualifié tel que les conseillères en lactation.

Pour faire la transition entre allaitement exclusif et allaitement mixte, nous vous conseillons de tirer un peu de lait durant votre journée. Au fur et à mesure du temps, votre corps s’habituera et produira moins fréquemment du lait. Il sera même capable d’être prêt aux heures de tétée que vous aurez fixées avec votre bout de chou.

Sachez qu’au-delà des 6 mois de votre enfant, votre corps s’adapte plus facilement. Vous pourrez donc rester une journée entière sans craindre de montées de lait. Et une fois rentrée chez vous le soir, vous aurez tout ce qu’il vous faut pour nourrir votre petit bout !

 

Nous espérons que cet article vous aura aidé à mieux appréhender votre allaitement mixte. Vous pouvez aussi aller visiter notre article sur comment se prépare votre corps à l’allaitement, c’est juste ici !

En espérant bientôt vous revoir sur notre blog !

faire l'amour pendant la grossesse omum

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter une réponse