Actualités

4 idées pour éveiller bébé à la nature

18 septembre 2018

Dans le jardin, la cour, un parc ou une forêt… Omum vous propose quelques idées pour initier votre bébé à la nature !

La complicité et le partage

Le plus important lors de vos sorties avec bébé est le bien-être et la complicité qu’elles vous apportent. Le fait de voir bébé découvrir le monde qui l’entoure – toucher, observer et écouter la nature -, renforcera votre lien. Le partage peut être d’autant plus fort si bébé est contre vous, comme par exemple en porte-bébé ou en écharpe de portage. Cela lui permettra de passer la barrière de la timidité et ainsi lui donner plus confiance en ses gestes.  Il est prouvé que les enfants se développent mieux et plus rapidement lorsqu’il y a une stimulation et un partage avec son entourage.

baby-1542911_1920

Bébé étant doté de tous ses sens dès la naissance, l’éveil peut donc se faire dès son plus jeune âge. Ses sens se développeront au fur et à mesure de son enfance.

Dès les premiers mois, votre enfant reconnaîtra les objets qu’il a déjà touchés et aura des préférences pour certains objets comme les fleurs, les poils d’animaux, etc. Certains touchers et odeurs l’apaiseront et lui donneront confiance comme le contact avec la peau de ses parents, la douceur de son pyjama ou de son doudou qu’il connaît depuis toujours.

 

1/ Des activités, selon les saisons

Profitez de vos vacances pour faire découvrir à bébé des situations et des lieux qu’il ne connaît pas ou qu’il n’a pas l’habitude de voir. Par exemple, vous pouvez lui tremper les pieds dans l’eau de mer, le faire jouer avec du sable ou encore lui faire découvrir la neige. Quelle que soit la saison et le lieu, il y a toujours une activité à faire faire à votre enfant en accord avec la nature.

Dès son premier anniversaire, votre enfant aimera gambader dans l’herbe et commencera à découvrir les choses seul. Vous pouvez le laisser sur une couverture dans un endroit sécurisé afin qu’il puisse entreprendre seul ses gestes.

2/ L’ouïe de bébé : se familiariser avec les cris et les chants des animaux et des oiseaux

 nature-2814906_1920L’ouïe est le sens le plus développé chez le fœtus. En effet, dès la 26e semaine de grossesse, bébé entend tous les bruits qui l’entourent comme les voix de sa famille, les bruits extérieurs, mais aussi le système cardiaque et digestif de sa maman. L’ouïe des bébés à la naissance est très développée, ils ont d’ailleurs une mémoire auditive très bonne dès les premières heures de leur vie. C’est l’une des raisons pour laquelle les bébés regardent souvent autour d’eux et sont assez curieux. Il est fortement conseillé d’éveiller encore plus sa curiosité en allant se promener en forêt, par exemple, afin de l’habituer à son environnement (le chant des oiseaux, les feuilles qui tombent sur le sol, les feuilles qui bougent, les animaux, le vent etc.).

3/ L’art de la parole : avant d’être capable de répéter nos mots, bébé imitera généralement les sons !

Lorsqu’il commencera à parler, apprenez-lui les sons des animaux en le faisant répéter. Cet exercice sera très ludique pour lui et est une excellente technique pour développer sa mémoire. Une visite à la ferme ou à la campagne lui permettra de rencontrer des animaux qu’il n’a pas l’habitude de voir comme des ânes, des chevaux ou encore des cochons.

4/ Le développement de la vue : apprendre à observer la nature, belle, mais aussi fragile

Votre enfant développe sa vue dans les premiers mois de sa vie. Lorsqu’il naît, sa vue est très approximative, il voit flou et sans relief. Les rayons de lumière sont très puissants pour ses yeux de nouveau-nés, il faut donc éviter le contact direct avec les rayons du soleil.

À la fin du troisième mois, bébé commence à tenir le regard. Mais il faudra attendre son premier anniversaire pour qu’il observe plus en détail et fixe les objets. A l’arrivée des beaux jours, vous pouvez installer bébé sous un arbre pour observer les ombres des feuilles qui bougent délicatement au gré du vent… ils adorent et sont souvent très attentifs ! Cet environnement contrasté stimule sa vision.

Dès ses trois ans, vous pourrez lui proposer des activités d’observation, comme par exemple regarder les fourmis ou les papillons grâce à une loupe, observer un radis pousser, comparer les différentes formes de feuille…

Chaque enfant évolue à son rythme. Il n’y a pas de « normes » ou d’âge plus approprié à l’éveil pour les enfants. Dès leur plus jeune âge, les enfants ont leurs envies et leurs préférences, certains seront plus sensibles au toucher tandis que d’autres à l’ouïe ou à l’odorat. Laissez à l’enfant le temps de jouer, d’observer et de s’approprier ces moments d’exploration.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter une réponse