Le maternage proximal en quelques mots

Le maternage proximal en quelques mots

L'attachment parenting ou encore le maternage proximal est un concept dĂ©veloppĂ© par le pĂ©diatre amĂ©ricain William Sears, pour qui, un lien fort et sĂ©curisant est essentiel pour le bon dĂ©veloppement de l’enfant. Ce lien se crĂ©e par le contact physique, par l’écoute des besoins de l’enfant et la rĂ©ponse rapide Ă  ses besoins. Cela vous parait peut-ĂȘtre vague ? En pratique, le maternage proximal regroupe certains usages comme l’accouchement Ă  domicile, le cododo, l’allaitement prolongĂ©, le portage... Zoom sur ce concept que vous ĂȘtes de plus en plus nombreuses Ă  connaĂźtre !

Un petit tour aux origines

Image1Ce concept qui vient tout droit des Etats-Unis repose sur la thĂ©orie de l’attachement, avec l'idĂ©e que ce dernier constitue un des besoins primaires de l’enfant, au mĂȘme titre que celui de manger ou de boire. Ce n’est seulement qu'au moment oĂč ces besoins seront satisfaits que l’enfant pourra s’éloigner et s’aventurer dans le monde. L’attachment parenting possĂšde dĂ©jĂ  beaucoup d’adeptes outre-Atlantique. Pourquoi cette idĂ©e plait autant ? Nous sommes dans une pĂ©riode oĂč la majoritĂ© des personnes ont envie de revenir Ă  des choses plus authentiques, on redonne Ă  l'enfant une place centrale.

Dans la vie, ça donne quoi ?Image2

C’est simple, dĂšs la naissance du bĂ©bĂ© et mĂȘme avant, l’idĂ©e qui prĂ©domine sera de crĂ©er un lien des plus fusionnels. Pour cela, l’accouchement peut se faire à domicile, ou si cela est difficile, le plus naturellement possible c’est-Ă -dire sans pĂ©ridurale, sans dĂ©clenchement mĂ©dicamenteux. Ensuite, dĂšs la naissance, on favorisera le contact peau Ă  peau (entre la maman et le bĂ©bĂ©, mais aussi avec le papa !), afin que le bĂ©bĂ© retrouve des sensations familiĂšres telles que les battements du cƓur, la chaleur, l’écho de la voix, l’odeur de maman... La proximitĂ© sera Ă©galement favorisĂ©e par le cododo, le portage et l'allaitement... Les besoins de l’enfant seront toujours une prioritĂ© et seront satisfaits rapidement de maniĂšre Ă  ne pas le laisser pleurer. Alors, ça vous dit ? Et si vous vous sentez un peu moins Ă  l'aise avec toutes ces pratiques, piochez celles que vous avez envie de partager avec votre bĂ©bĂ© et qui vous correspond. N'oubliez pas que le meilleur choix restera le vĂŽtre, celui qui vous conviendra le mieux ! Chaque maman materne Ă  sa façon... Bon maternage les mamans !