Grossesse

La pratique du sport au 1er trimestre de grossesse

17 novembre 2020
femme enceinte faisant du sport

Qui a dit que tomber enceinte signifiait ne plus faire d’activités sportives ? La pratique du sport au 1er trimestre de grossesse est même vivement recommandée. Evidemment, il faut suivre quelques règles et surtout écouter son corps. Vous allez voir, c’est tout simple !

En l’absence de toutes contre-indications médicales, il est conseillé lors de la grossesse de pratiquer une activité physique modérée au moins trente minutes par jour.

Si vous ne faisiez pas, ou très peu de sport avant votre grossesse, commencez par quinze minutes par jour, au moins trois fois par semaine. Ensuite, vous pourrez augmenter petit à petit la durée de vos séances. C’est sûr et certain, à la fin de votre 1er trimestre, vous atteindrez les trente minutes recommandées !
En complément de votre activité physique, vous pouvez aussi faire des exercices plus ciblés, de renforcement musculaire, une à deux fois par semaine. Cette nouvelle habitude ne peut que vous apporter du positif !

Tous les bienfaits de la pratique du sport au 1er trimestre de grossesse

Pendant longtemps, on a cru que les activités physiques étaient dangereuses pour une femme enceinte. Et surprise, c’est tout le contraire ! La pratique du sport lors de la grossesse a de nombreux bienfaits psychologiques et physiques, pour vous et pour votre bébé.

Faire du sport lorsque vous êtes enceinte permet de réduire de 38% les risques de souffrir de diabète gestationnel. De plus, on constate une diminution de 32% du risque de prendre trop de poids durant votre grossesse.

La pratique du sport au 1er trimestre vous permet aussi d’avoir une meilleure condition physique et donc moins d’essoufflement, c’est aussi un bon moyen de faire baisser de 40% les risques d’hypertension artérielle et de prééclampsie.

Au niveau psychologique, le sport est un bon moyen de se défouler, et de s’aérer l’esprit, vous permettant d’avoir une meilleure estime de vous, de réduire votre stress mais aussi de favoriser un bon sommeil réparateur. On estime que la pratique modérée de sport durant la grossesse permet de diminuer de 25% le risque de faire une dépression.

Bouger votre corps et activer vos muscles en faisant une activité sportive aident aussi à diminuer la sévérité des maux de dos, et des symptômes d’incontinence urinaire pendant la grossesse.

Parmi tous ces bienfaits, on retrouve la réduction des interventions médicales lors de l’accouchement, mais aussi la diminution du risque d’avoir un gros bébé à la naissance (+ de 4kg).

Et les bienfaits pour bébé ? Le placenta est optimisé avec moins de tissus non fonctionnels et plus de tissus villeux, ce qui favorise de meilleurs échanges entre votre bébé et vous. Ces échanges améliorés sont aussi favorables à la diminution des risques de détresse fœtale.
On remarque aussi que le taux d’hémoglobine maternel et fœtal augmente, ce qui améliore la diffusion de l’O² au travers du placenta.

Les contre-indications à la pratique du sport au 1er trimestre de grossesse

Avant de commencer à pratiquer une activité sportive, il vous faut demander l’avis de votre médecin ou de votre sage-femme.

Néanmoins, il est déconseillé de pratiquer une activité physique lorsque vous avez de l’hypertension liée à la grossesse, une maladie respiratoire ou cardiovasculaire, ou encore un travail prématuré.

Le sport pour les grossesses multiples (3 bébés ou plus) n’est pas envisageable. Si vous êtes enceinte de jumeaux, vous ne pourrez plus faire de sport après la 28ème semaine.

Si votre fœtus souffre de retard de croissance, il vous est fortement déconseillé de pratiquer une activité physique.

N’oubliez pas lorsque vous faites du sport de bien vous hydrater (avant, pendant et après la séance). Soyez à l’écoute de votre corps et n’hésitez pas à prendre des pauses si besoin. Ensuite, évitez d’avoir trop chaud et de bloquer votre respiration, ne faites pas d’entraînements intensifs.

Privilégiez la régularité de vos pratiques sportives, plutôt que l’intensité ou la longévité. Avant tout, c’est un moment de détente et de bien être pour vous.

Quels sports pratiquer pendant le 1er trimestre de grossesse

Vous en êtes au début de votre grossesse, et avec votre petit ventre, il vous est encore possible de bouger ! C’est l’occasion pour vous de pratiquer une multitude de sports différents !

Mais avant, il y a quelques sports à bannir. Les sports de contact, de combat, mais aussi ceux qui peuvent entraîner une chute assez violente sont à bannir. Vous pouvez aussi oublier les sports qui peuvent entraîner un manque d’oxygénation (plongée sous-marine, alpinisme…).

Nous vous conseillons de privilégier les sports tels que la natation, la marche, l’aqua bike… Il y a de nombreux groupes de femmes enceintes qui se réunissent pour faire du sport ensemble. Il y a en sûrement autour des chez vous. En plus de pratiquer une activité sportive, c’est aussi l’occasion de faire de nouvelles rencontres.

Chez Omum, nous avons suivi les vidéos de Lucile Woodward, une youtubeuse et blogueuse française, qui propose des vidéos d’entrainement pour femmes enceintes adaptées à chaque mois de votre grossesse.  Testées et validées par notre équipe de jeunes mamans !

Alors ? A vos marques, prête ? Partez, mais doucement quand même ! On espère que cet article vous aura donné envie de faire du sport pendant votre tout premier trimestre de grossesse. N’hésitez pas à aller lire nos articles sur la pratique du sport au 2ème et 3ème trimestre de grossesse ! 

A très vite !

Découvrir l'univers Omum & ses produits bio pour femme enceinte, jeune maman & super maman !

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter une réponse