Grossesse, maternage, cosmétique et cie...

Comment les cosmétiques sans conservateur sont-ils préservés des contaminations bactériennes ?

Dans les formules cosmétiques, l’eau (généralement majoritaire) est l’ingrédient le plus sensible aux contaminations bactériennes. La présence de conservateurs est alors indispensable pour empêcher la prolifération de germes, micro-organismes et bactéries. Cependant, qu’ils soient d’origine chimique (comme les parabènes et les phénoxyéthanols) ou d’origine naturelle (comme certaines huiles essentielles, l’alcool, le sorbate de potassium et le benzoate de sodium), ces conservateurs peuvent être responsables d’irritations, rougeurs, allergies ou autres risques de toxicité.
Les produits anhydres (formulés sans eau, uniquement à base d’huiles, de beurres, de cires ou d’extraits secs) permettent de s’affranchir de conservateur sans risque.

Qu’est ce que le label Nature & Progrès ?

Crée en 1964, l’association Nature & Progrès est composée d’une trentaine de groupes régionaux rassemblant localement ses adhérents (agriculteurs, transformateurs, distributeurs...). C’est également l’une des plus anciennes organisations de l’agriculture biologique. L’attribution du label Nature & Progrès est conditionnée par le respect d’un certain nombre d’exigences en matière de qualité et de respect de l’environnement, détaillées dans une charte et un cahier des charges élaborés depuis 1998. Le label Nature & Progrès se différencie des autres labels biologiques par des exigences supplémentaires tels que la présence exclusive d’ingrédients naturels. C’est actuellement le label cosmétique le plus exigeant en matière de formulation et de fabrication.

Omum, cosmétique émotionnelle pour future maman. Certifié Nature et Progrès. comparaison entre le label Cosmébio et Nature et Progrès

 

 

 

 

 

 

 

Les huiles essentielles et la grossesse

Depuis quelques années, le retour au naturel connaît une forte progression. Nous guérissons nos petits maux avec des huiles essentielles comme le faisaient nos grands-mères. Cependant, naturel ne veut pas toujours dire sans risque. Très concentrées (et donc très actives), les huiles essentielles sont à utiliser avec précaution et en très petites quantités. Selon les huiles, les doses toxiques sont variables mais dans tous les cas très rapidement atteintes.

Les essences étant lipophiles (ce qui signifie qu’elles ont une affinité particulière avec les lipides), elles sont facilement absorbées par les corps gras. Le placenta et le lait maternel étant fortement chargés en matières grasses, les femmes enceintes doivent faire d’autant plus attention et les médecins conseillent de proscrire systématiquement les huiles essentielles durant les trois premiers mois de la grossesse. Certaines huiles essentielles peuvent avoir de graves conséquences sur la maman ou le bébé :

    • Les huiles essentielles abortives (par exemple : menthe poivrée, romarin à verbénone, moutarde noire) : elles peuvent provoquer l’avortement. Elles sont donc strictement interdites aux femmes enceintes.
    • Les huiles essentielles tératogènes (par exemple : gingembre, sabine, angélique, bois de rose, cèdre) : elles provoquent des mutations et donc le développement de masses cellulaires anormales au cours de la croissance fœtale, à l’origine de défauts physiques sur le fœtus.
    • Les huiles essentielles néphrotoxiques (par exemple : genièvre, pin des Landes, pin sylvestre, sapin) : elles sont toxiques pour les reins. Pour protéger leurs propres reins et ceux du fœtus en formation, elles sont donc déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes et aux jeunes enfants.
    • Les huiles essentielles neurotoxiques (par exemple : aneth, achillée de Ligurie, camphre, eucalyptus mentholé, lavande papillon) : elles peuvent agir sur le développement cérébral du fœtus.

Dans tous les cas, il est conseillé aux femmes enceintes ou allaitantes de ne pas faire d'automédication et de consulter un aromathérapeute ou un médecin avant d’utiliser des huiles essentielles.

Pour une sécurité maximum, les produits Omum ont été formulés sans huile essentielle. Nos parfums, 100% naturels, ne font appel à aucune molécule issue d’huile essentielle (comme le limonène, linalol, citronellol…)