Jeunes mamans

Naissance du deuxième enfant : comment bien préparer l’aîné à sa venue ?

23 juillet 2014

“Maman, tu crois qu’il est gros comment dans ton ventre, Paul ? Comme une pastèque ?”

Il était au cœur de l’attention de ses parents et voilà que d’ici quelques mois, il devra les partager ! Pas facile pour nos petits de prendre conscience qu’ils vont devenir les “grands” ! L’arrivée d’un second enfant est un vrai chamboulement pour la famille et particulièrement pour l’aîné qui doit trouver sa place. Du côté des parents, la nouvelle mêle bonheur mais aussi stress : comment va t-il réagir ? Quelles réponses lui apporter? Quelle attitude adopter ?

Voici quelques pistes pour bien préparer votre enfant à cette nouvelle ère : la révolution familiale !

Lui annoncer qu’il sera bientôt le “grand” : quand ? comment ?

Il n’y a pas de règle d’or pour leur faire partager cette nouvelle car tout dépend de l’âge de votre enfant et de son caractère. Le secret ? Ni trop tôt, ni trop tard. Lui annoncer trop tôt serait prendre le risque de le décevoir si quoi que se soit arrivait au bébé. Le mieux est d’attendre 3 mois environ, le temps que votre ventre commence légèrement à s’arrondir. Choisissez un moment propice, que chacun soit disponible pour répondre à ses craintes et ses questions. L’essentiel : restez et soyez positifs ! Un petit frère ou une petite sœur, c’est une grande joie, il n’y a pas à la cacher ! En lui exprimant le bonheur que représente pour vous la “fratrie“, les mots couleront naturellement.

Une fois l’annonce faite, laissez-le faire son petit bout de chemin et vous verrez… les questions arriveront très vite ! Petite astuce : il existe plein de livres d’histoires pour expliquer votre grossesse à votre enfant et passer un agréable moment avec lui.

N’hésitez pas également à impliquer votre enfant dans la grossesse. Par exemple, vous pouvez lui demander son avis pour le choix du prénom, ou bien lui proposer de choisir un cadeau pour l’arrivée de son petit frère ou sa petite sœur ! En revanche, gardez certaines étapes de la grossesse pour votre couple, les échographies ou les séances d’haptonomie par exemple. Vous pourrez le solliciter pour des moments de contacts et de câlins avec votre bidou pour lui faire prendre conscience petit à petit de son nouveau statut. Pour cela, rien de tel qu’un petit massage à quatre mains (voire six avec papa) avec La Confidente !

Pour le rassurer, expliquez-lui que la part qui lui est réservée dans vos cœurs ne va pas diminuer pour son petit frère ou sa petite sœur, témoignez-lui votre amour, et rappelez-lui qu’il est infini.

Les petits signes de prise de conscience qui ne trompent pas !Pinterest 2

Après des mois de labeurs pour le mettre sur le pot, il décide que faire pipi au lit… c’est quand même mieux ? Il redemande le biberon ? Ces petits signes de régression sont tout à fait normaux et même positifs. En effet, ces changements montrent qu’il se prépare et qu’il vous témoigne ses craintes, il veut rester votre tout petit !

L’enfant peut également témoigner de la jalousie. Cette attitude est tout à fait naturelle et ne doit pas vous inquiéter. Ces petits excès de comportement disparaîtront comme ils sont venus. Et puis, à quelques jours de l’accouchement, ces émotions laisseront place à l’IMPATIENCE !

Un petit travail sur soi en tant que parent !

Le joie qui vous envahit se mêle sans doutes à une multitude de questions, mais vous devez vous faire confiance ! Vous vous rendrez compte par vous-même qu’il est nécessaire de distinguer le partage d’amour et le partage de temps. L’arrivée de votre deuxième vous conduira effectivement à partager votre temps mais votre amour, lui, est infini ! Pour que votre enfant accepte la nouvelle, vous devez être persuadée que d’avoir un frère ou une sœur est une chose merveilleuse et que cela n’enlèvera rien à votre aîné, bien au contraire !

Maintenant que vous savez tout, laissez votre ventre grossir, votre petit grandir et puis bientôt il sera “un grand” !

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter une réponse