Cosmétique Naturel vs Cosmétique certifié Bio : on vous donne les clés pour vous y retrouver !

Cosmétique Naturel vs Cosmétique certifié Bio : on vous donne les clés pour vous y retrouver !

Depuis quelques années, les cosmétiques naturels et bio ont le vent en poupe ! C’est bien simple, toutes les marques travaillent pour proposer des soins « encore et toujours plus naturels ». Pourtant, il y a de très grandes différences entre des produits réellement clean et ceux qui surfent sur la tendance ! La frontière est mince avec le greenwashing, dont certaines marques abusent parfois Pour vous aider à vous forger votre propre opinion, Omum vous a concocté une petite explication et un VRAI/FAUX des idées reçues sur les cosmétiques naturels et bios.  

Cosmétique Naturel vs Cosmétique certifié BIO, quelles différences ?

Un produit peut être qualifié de « naturel » du moment qu’il contient un ou plusieurs ingrédients directement issus de la nature (plantes, minéraux ou dérivés animaux comme le miel ou la cire d’abeille). Et même si l’ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité visant à promouvoir une publicité saine, véridique et loyale ainsi qu'une communication responsable) impose un minimum de 95% d’ingrédients naturels ou d’origine naturelle, peu de marques le respectent… C’est ici qu’il faut faire attention à bien distinguer les vraies compositions naturelles, et les marques qui surfent sur la tendance, à grands coups de campagnes marketing, de packaging vert avec un seul ingrédient naturel « star » et de labels de leur invention (toutes ces méthodes, qui visent à abuser le consommateur, sont ce qu’on appelle le greenwashing) ! A retenir :  la cosmétique naturelle est une réelle attente de la part de tous les consommateurs et les marques l’ont bien compris ! Mais les mots « green », « clean, « naturel », « sans paraben, sans phenoxyethanol, sans … » ne sont pas les garants d’une composition réellement saine. En effet, des ingrédients naturels peuvent tout à fait être intégrés à la formule à côté d’ingrédients issus de la pétrochimie, nocifs pour la santé ou l’environnement.  

Deux solutions s’offrent à vous si vous souhaitez réellement mettre plus de nature dans votre routine beauté :

- Apprendre à lire et à comprendre la liste des ingrédients - Vous tourner vers des cosmétiques labellisés biologique et écologique et certifiés par des organismes reconnus (Ecocert, Bureau Veritas, Cosmecert…) En effet, les produits certifiés bio sont soumis à des contraintes très strictes, qui visent à assurer les consommateurs de la qualité du produit, de sa composition et du faible impact environnemental lié à sa fabrication. Selon l’association Cosmebio, un vrai cosmétique bio se fonde sur 3 engagements : un engagement technique, un engagement éthique et un engagement marketing. Ainsi, il est imposé que les cosmétiques bio certifiés soient composés au minimum de 95% d’ingrédients naturels, et qu’ils soient plus riches en actifs que les cosmétiques conventionnels. Mais un produit certifié bio va encore plus loin qu’une compo clean, sans ingrédient controversé (il existe une blacklist qui interdit leur utilisation en bio), puisqu’une attention est également portée à la qualité irréprochable des matières premières utilisées, et les packagings sont sélectionnés de façon à réduire les déchets (matières recyclées ou recyclables, plastique végétal, etc). Chaque année, l’organisme certificateur audite les marques bio, ainsi que les usines où sont fabriqués les produits, pour vérifier la bonne mise en œuvre du cahier des charge BIO. Vous êtes donc assurés qu’elles méritent bel et bien leur label, et que tout est régulièrement contrôlé. On récapitule : Un produit naturel peut être très sain…ou pas, en fonction des marques et de leur honnêteté ; un produit certifié bio en revanche, garantit au consommateur un produit naturel, éthique, respectueux des Hommes et de l’environnement !  

Les préjugés sur les cosmétiques naturels et certifiés bios : ces petites phrases qu’on a toutes déjà entendues

Maintenant que nous avons fait un petit tour d’horizon des cosmétiques naturels et de leurs différences avec les cosmétiques bio, passons aux idées reçues ! On a tous déjà entendu quelqu’un dans notre entourage énoncer une ou plusieurs des affirmations suivantes…avait-il raison ? avait-il tort ? Il est temps de le découvrir !           - Il n’y a pas de différence entre un produit naturel et bio : FAUX ! Tous les produits naturels ne sont pas bio ! Comme vous avez pu le lire un peu plus haut dans cet article, les différences entre le bio et le naturel sont souvent méconnues des consommateurs, la principale étant qu’un produit certifié bio garantit à la fois une compo clean (avec une liste d’ingrédients interdits tels que les parabens, le phénoxyéthanol, les filtres solaires chimiques,…), mais aussi avec un minimum d’ingrédients cultivés en agriculture biologique, des packagings écologiques et une éthique irréprochable ! Tout le monde peut se revendiquer naturel (honnête ou malhonnête), alors que l’utilisation du label BIO est contrôlée par un organisme certificateur.             - Un produit certifié BIO est naturel : VRAI ! il doit être composé de 95% d’ingrédients naturels             - Les cosmétiques naturels garantissent le respect de l’environnement : FAUX ! Pour les produits naturels, il n’existe aucune charte et donc aucune obligation vis-à-vis de la préservation de la planète. En revanche, les marques de cosmétiques certifiées bio s’engagent à préserver la biodiversité en utilisant des agro-ressources et des plantes en local ou en s’approvisionnant via le commerce équitable.             - Dans les cosmétiques certifiés BIO, il n’y a que 20% d’ingrédients bios : VRAI & FAUX ! Le cahier des charges COSMOS Organic par exemple (auquel pratiquement tous vos produits Omum répondent ?) exige :                     * Qu’au moins 95% d’ingrédients soient d'origine naturelle                     * Qu’au moins 95% d’ingrédients soient BIO parmi ceux qui peuvent être bio                     * Qu’au moins 20% d’ingrédients soient BIO sur la totalité du produit (c'est-à-dire en tenant compte de l'eau et des minéraux par exemple qui, pour rappel, ne sont pas bio, et représentent généralement 60 à 80% du produit) Alors oui, en effet, 20% est le minimum d’ingrédients biologiques à inclure dans l’ensemble de la formule… Donc si on prend l’exemple de notre lotion capillaire Mon Coup de Pousse, vous trouverez sur la fiche explicative que ce produit est composé de 20% d’ingrédients biologiques : il faut traduire que le produit contient 20% d’ingrédients biologiques.. Si on exclut l’eau qui n’est pas certifiable ! On trouve alors que plus de 95% des ingrédients certifiables bio sont effectivement bio dans notre formule !             - Un produit peut être réellement clean, sans comporter de label : VRAI ! Certains petits producteurs (souvent les artisans) choisissent de ne pas investir dans les certifications (qui demandent un investissement en temps et en argent qui n’est pas négligeable), mais produisent néanmoins des produits très sains !             - De toute façon le bio, c’est que du marketing : FAUX ! Si vous repérez sur les étuis les éléments suivants, alors vous avez entre les mains un vrai cosmétique BIO, soumis à un cahier des charges exigeant :                     * Le label Cosmébio/Cosmos Organic, qui garantit la nature des ingrédients et la traçabilité du produit,                     * La liste des ingrédients, en précisant quels ingrédients sont issus de l’agriculture biologique,                     * Les pourcentages d’ingrédients d’origine naturelle et d’ingrédients issus de l’Agriculture Biologique par rapport au total des ingrédients,                     * Une certification par un organisme agréé (Bureau Veritas, Ecocert ou Cosmecert).             - Les produits bio, ça coûte trop cher : VRAI & FAUX ! Les produits certifiés bio sont effectivement souvent un peu plus chers que les cosmétiques conventionnels. Ce prix se justifie par toutes les mesures prises avant, pendant et après la fabrication des produits, afin que leur qualité soit optimale. Par exemple, tous les ingrédients des cosmétiques bio ont été plantés, cultivés, récoltés et conservés sans engrais chimiques, désherbants, fongicides, pesticide ou antibiotique et ont donc souvent nécessité plus de main d’œuvre (par exemple pour le désherbage mécanique des parcelles puisqu’on n’utilise pas de désherbant) ; les matières choisies pour les packagings sont éco-responsables, et donc souvent plus chères que les emballages traditionnels. Toutes ces contraintes engendrent des coûts supplémentaires, qui se répercutent sur le prix final…mais qui est souvent justifié par l’exigence d’une qualité irréprochable ?  

Et le bio chez Omum alors ?

Chez nous, tous les soins sont certifiés bio! Nous avons voulu le meilleur pour les femmes enceintes, jeunes mamans, et par extension, pour toutes les femmes ! Nos produits sont tous certifiés COSMOS Organic/ Cosmebio par Ecocert, exceptés notre baume fouetté la Confidente et notre savon le Cajoleur, qui, eux, sont certifiés bio par Nature&Progrès. Pourquoi cette particularité ? Car ce sont des procédés de production artisanaux et ancestraux, et que ces produits sont fabriqués à plus petite échelle par un artisan Nature & Progrès, tout simplement.   Après cette lecture, nous espérons que vous avez les clés pour vous faire votre propre opinion, sans vous laisser guider uniquement par le marketing des marques ! Sélectionnez vos essentiels beauté, décryptez la liste des ingrédients et repérez les informations garantes d’une vraie cosmétique engagée !