Faites pétiller votre grossesse !

A travers Omum, notre désir est de ré-enchanter la maternité, en replaçant les émotions au cœur de cette expérience unique, pour raconter la gaieté que les futures mamans ressentent, les chouchouter après l'accouchement, et accompagner la relation naissante parents - bébé. Découvrez notre univers et nos astuces pétillantes pour une grossesse pleine de tendresse et d'émotion !

Grossesse et ingrédients cosmétiques

Omum propose une gamme de soins d’origines 100 % naturelles pour accompagner la maternité en toute sécurité. Ainsi les produits Omum ne contiennent aucun ingrédient controversé, qui pourrait avoir des effets néfastes ou nuire à la santé du  bébé ou de la maman :

  • Nos produits sont formulés sans alcool éthylique, qui peut avoir un effet asséchant sur la peau fragile de la future et jeune maman.
  • Les parabènes sont également exclus de nos produits : en effet ces conservateurs, que l’on retrouve dans de nombreux produits cosmétiques, sont des perturbateurs endocriniens d’origine chimique et peuvent être responsables d’irritations, de rougeurs, d’allergies ou d’autres risques de toxicité.
  • Nous n’utilisons pas de PEG ou prolyéthylène glycol, un hydratant d’origine chimique présent dans de nombreux cosmétiques qui, à haute dose, peut devenir sensibilisant et provoquer des irritations.
  • Nous concevons nos produits sans silicone et sans paraffine. Bien que ces ingrédients apportent un toucher agréable et une texture soyeuse, ils peuvent se révéler très occlusifs pour la peau et l’empêchent de respirer et de se régénérer.
  • Nous veillons à ce que tout autre ingrédient reconnu cancérigène, mutagène, repro-toxique ne soit pas utilisés dans nos formules.

Nous choisissons pour nos produits uniquement des actifs efficaces et reconnus, afin de n’apporter à la peau de la femme enceinte et jeune maman l’essentiel et d’agir au mieux sur la peau, sans superflu.

Qu’est ce que le label Nature & Progrès ?

Créé en 1964, l’association Nature & Progrès est composée d’une trentaine de groupes régionaux rassemblant localement ses adhérents (agriculteurs, transformateurs, distributeurs...).

C’est également l’une des plus anciennes organisations de l’agriculture biologique. L’attribution du label Nature & Progrès est conditionnée par le respect d’un certain nombre d’exigences en matière de qualité et de respect de l’environnement, détaillées dans une charte et un cahier des charges élaborés depuis 1998.

Le label Nature & Progrès se différencie des autres labels biologiques par des exigences supplémentaires tels que la présence exclusive d’ingrédients naturels. C’est actuellement le label cosmétique le plus exigeant en matière de formulation et de fabrication.

Qu’est ce que le label Cosmébio ?

Le label Cosmébio a été créé en 2002, grâce à l’association d’une dizaine de laboratoires cosmétiques engagés dans l’élaboration d’une cosmétique naturelle et écologique.

Le label Cosmébio s’appuie sur deux cahiers des charges, Ecocert et Qualité France, afin de garantir un niveau de qualité plus élevé que celui de la cosmétique conventionnelle grâce à la valorisation des substances naturelles, un respect de l’environnement tout au long de la chaîne de production et un réel respect du consommateur en favorisant l’utilisation de produits végétaux issus de l’agriculture biologique.

Le label Cosmébio, au même titre que Nature & Progrès, est très exigeant. Il met en avant le respect de l’homme et de son environnement mais aussi la traçabilité et la richesse des produits biologiques.

Les huiles essentielles et la grossesse

Depuis quelques années, le retour au naturel connaît une forte progression. Nous guérissons nos petits maux avec des huiles essentielles comme le faisaient nos grands-mères. Cependant, naturel ne veut pas toujours dire sans risque. Très concentrées (et donc très actives), les huiles essentielles sont à utiliser avec précaution et en très petites quantités. Selon les huiles, les doses toxiques sont variables mais dans tous les cas très rapidement atteintes.

Les essences étant lipophiles (ce qui signifie qu’elles ont une affinité particulière avec les lipides), elles sont facilement absorbées par les corps gras. Le placenta et le lait maternel étant fortement chargés en matières grasses, les femmes enceintes doivent faire d’autant plus attention et les médecins conseillent de proscrire systématiquement les huiles essentielles durant les trois premiers mois de la grossesse. Certaines huiles essentielles peuvent avoir de graves conséquences sur la maman ou le bébé :

  • Les huiles essentielles abortives (par exemple : menthe poivrée, romarin à verbénone, moutarde noire) : elles peuvent provoquer l’avortement. Elles sont donc strictement interdites aux femmes enceintes.
  • Les huiles essentielles tératogènes (par exemple : gingembre, sabine, angélique, bois de rose, cèdre) : elles provoquent des mutations et donc le développement de masses cellulaires anormales au cours de la croissance fœtale, à l’origine de défauts physiques sur le fœtus.
  • Les huiles essentielles néphrotoxiques (par exemple : genièvre, pin des Landes, pin sylvestre, sapin) : elles sont toxiques pour les reins. Pour protéger leurs propres reins et ceux du fœtus en formation, elles sont donc déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes et aux jeunes enfants.
  • Les huiles essentielles neurotoxiques (par exemple : aneth, achillée de Ligurie, camphre, eucalyptus mentholé, lavande papillon) : elles peuvent agir sur le développement cérébral du fœtus.

Dans tous les cas, il est conseillé aux femmes enceintes ou allaitantes de ne pas faire d'automédication et de consulter un aromathérapeute ou un médecin avant d’utiliser des huiles essentielles.

Pour une sécurité maximum, les produits Omum ont été formulés sans huile essentielle, y compris dans nos parfums 100 % naturels.