Rencontre avec...

Rencontre avec Sarah Van Overstracten, première baby-planneuse en Aquitaine…

4 septembre 2012
rencontre avec sara van actorven_900x600

L’équipe Omum est allée à la rencontre de Sarah, première baby-planneuse en Aquitaine. Sarah est une jeune maman dynamique, très sympathique et à qui l’on fait volontiers confiance !

 

Sarah, pouvez-vous vous présenter, nous parler de votre parcours et comment vous en êtes arrivée à ce métier ?

J’ai travaillé 12 ans au sein de pharmacies dans les hôpitaux parisiens ainsi qu’en pharmacies d’officine. Et puis est venue ma première grossesse. J’étais totalement perdue, je ne savais pas de quel équipement j’aurai réellement besoin. Les vendeurs n’étaient pas compétents, je voyais bien qu’ils étaient jeunes et qu’ils n’étaient pas parents, ils ne savaient pas de quoi ils parlaient. Au final, j’ai acheté plusieurs produits absolument inutiles ! On m’a fait acheter un stérilisateur pour biberon alors que j’allaitais ma fille, on m’a vendu un transat qui ne correspondait pas du tout à mes attentes de départ…

Avec un peu de recul je me suis rendue compte que je n’étais pas du tout la seule dans cette situation, j’ai donc décidé de me lancer dans le baby-planning !

Baby-planneuse, ça consiste en quoi ?

Tout d’abord, je rencontre les parents à leur domicile lors de 2 ou 3 rendez-vous. Lors du premier rendez-vous, je me présente et j’expose mes services, ce qui permet aux parents de voir si je réponds à leurs attentes. Lors du deuxième rendez-vous, je prends en compte leurs envies et leur budget. En étant chez eux, j’apprends à les connaître, je me rends compte de la taille de leur voiture, l’espace de la future chambre, la taille de la salle de bain, etc. C’est très important pour moi d’aller à leur domicile, comment voulez-vous conseiller une baignoire si vous n’avez pas vu la taille de la salle de bain ? Parfois un rendez-vous supplémentaire est nécessaire, je m’adapte vraiment à ce dont ont besoin les futures parents.

Ensuite, je vais dans les magasins ! Mon but est de trouver le meilleur produit au meilleur prix. Bien sûr j’ai des partenaires, mais pas que… Je propose aux parents 2 ou 3 produits de la même catégorie, ce qui est le mieux pour eux, ensuite ce sont les parents qui font leur choix. Une fois leur décision prise, j’achète les produits et leur livre.

Je ne fais pas que du conseil en matériel de puériculture, je propose aussi de monter la chambre de bébé et je leur propose un book sur les méthodes de préparation à l’accouchement. Je leur explique tout le côté administratif de la grossesse et de la naissance. Je propose également un book sur les modes de garde. Je suis aussi instructrice pour le massage bébé. Je suis certifiée auprès de l’AFMB (Association française de massage pour bébé) et l’IAIM (International association of Infant Massage). Après la naissance, je rencontre les parents lors de 5 séances et je leur apprends à masser leur bébé. Le massage est bénéfique à la fois pour le bébé (soulage les maux de bébé comme les coliques ou les gaz) mais aussi pour les parents qui apprennent à tisser un lien avec leurs enfants.

Sarah, mais c’est quoi un book ?

(Rire) C’est mon invention ! Un book c’est un livret très complet. Par exemple le book Mode de garde contient tous les modes de garde existants avec leurs avantages, leurs inconvénients, leurs prix… les parents n’ont qu’à le feuilleter pour obtenir tous les renseignements qu’ils cherchent ! Une fois qu’ils ont choisis leur mode de garde, je cherche les disponibilités et eux n’ont qu’à aller au rendez-vous !

A quel moment de la grossesse faut-il faire appel à une baby-planeuse ?

Bien sûr le plus tôt est le mieux, car nous pouvons vraiment apprendre à nous connaître, mais j’accepte d’accompagner les parents quel que soit le moment où ils me contactent, je suis prête à les aider, même au dernier moment !

Quel investissement cela représente-t-il pour la future maman ? Est-ce rentable ?

Bien sûr que c’est rentable ! Tout d’abord je négocie tous les prix en amont, les parents achètent donc des produits à prix préférentiel, ce qu’ils ne pourraient pas obtenir sans moi. En plus, je leur évite les achats inutiles, ils n’achètent que ce dont ils ont besoin et que ce qui leur convient parfaitement. Au final, ils ne dépensent pas plus que les parents qui ne font pas appel à une baby-planneuse et bénéficient en plus d’un service de qualité.

Qu’est-ce que l’on vous demande le plus souvent ?

Le plus souvent on fait appel à moi pour le choix du matériel de puériculture et pour les conseils sur tous les côtés administratifs. Mais c’est toujours très différent d’un couple à un autre, je m’adapte à leur demande. En général, les parents savent ce qu’ils veulent, mais ont besoin de conseils objectifs. Comme je n’ai aucun intérêt à vendre une marque plus qu’une autre, il y a un véritable climat de confiance entre eux et moi.

Quels conseils donneriez-vous pour vivre au mieux sa grossesse ?

Faire appel à une baby-planneuse (rire) ! Plus sérieusement, chaque couple doit faire en fonction de ses besoins. Il faut qu’il soit convaincu de ce qu’il souhaite. Il faut s’écouter en tant que parents et avoir confiance en soi. Ce sont en général les vendeurs qui vont créer le doute, car ils vont essayer de vendre leur produit phare alors qu’il n’est pas forcément adapté. Bien sûr, les mamans doivent intégrer le papa dans cette aventure. Enfin, il ne faut pas oublier de profiter de la grossesse, 9 mois ça peut paraître long, mais en réalité c’est très court, il faut prendre soin de soi avant que bébé n’arrive car ensuite toute l’attention sera pour lui !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter une réponse