Rencontre avec...

Interview : Ma mère, ce héros ! Rencontre avec Eloïse Moueza

20 mai 2014

Auteure du livre pour enfant “Ma mère, ce héros!”, un petit bijou destiné aux enfants et aux parents, Éloïse Moueza revient avec nous sur son expérience et son parcours d’écrivain.

Originaire de la Guadeloupe, Éloïse arrive en France à 18 ans pour poursuivre ses études. Sa licence de psychologie en poche, sa route était toute tracée : devenir psychologue. Le destin en a voulu autrement. Depuis toujours attirée par l’écriture, c’est petit-à-petit que cette envie devient une véritable passion. Elle continue néanmoins son chemin en chassant cette idée de sa tête et en devenant professeur des écoles. Aujourd’hui, elle jongle entre l’écriture et la réalisation de projets culturels et pédagogiques dans la petite enfance.

“L’envie d’écrire, je l’ai toujours eue au fond de moi depuis que je suis petite, j’ai continué mon parcours mais, à un moment donné, cette envie, je ne pouvais plus la réfréner et c’est alors que je me suis lancée”.

Comment vous est venue l’idée du livre : Ma mère, ce héros ?

“J’ai puisé les idées de ce livre de mon expérience personnelle et j’ai essayé de retranscrire toutes mes interrogations d’enfance dans cet ouvrage”. Le monde et ses questions est un sujet inépuisable selon Éloïse. Toutes les mamans peuvent témoigner que les enfants s’interrogent et sont curieux du monde qui les entoure, et il peut être parfois déroutant pour les parents de répondre ou d’aborder certains thèmes comme le divorce, la séparation, l’homosexualité, la mort, la différence… Éloïse, en tant que psychologue, nous explique que le livre est un média qui peut permettre aux parents d’amorcer le dialogue et d’aborder de façon plus ludique des thèmes parfois compliqués à expliquer à son loulou.

Le livre “Ma mère, ce héros” parle de la maman de Harry qui a des activités un peu particulières… Alors que son petit garçon passe la journée à la crèche, elle se métamorphose et s’en va sauver le monde. Du moins, Harry en est persuadé… Ce livre, nous confie-t-elle,“a permis d’expliquer de façon ludique à mon fils de grands thèmes comme la séparation à l’entrée à l’école. La première séparation enfant-maman, c’est toujours un événement, une douleur, une incompréhension, un déchirement parfois”.

Comment bien choisir les livres pour ses enfants ?

Éloïse explique qu’il y a deux règles essentielles à suivre pour bien choisir. Elle insiste sur le fait que le livre doit d’abord vous plaire à vous, parents. Il faut que vous ressentiez du plaisir à la lecture afin que l’enfant puisse partager ce moment avec vous. Si le livre ne vous plait pas, l’illustration, l’histoire, le ton sera monotone et la lecture déplaisante. “La lecture est un média qui permet d’aller vers l’enfant et c’est surtout une manière de passer un moment privilégié avec lui. Amener une conversation, mieux connaitre son enfant, créer du lien. Souvenirs d’ enfance, anecdotes tout est sujet à discussion ! “.

Pour bien choisir, il faut aussi prendre en considération les préférences de l’enfant. Si c’est un fan inconsidéré de dinosaures, voitures, de fées, de princesses, orientez alors la lecture vers ce qu’il aime. S’il se pose des questions précises sur des thèmes, vous pouvez vous diriger vers un livre pouvant répondre à ses questions.

Comment faire aimer la lecture à son petit ?

C’est LA question de tous les parents, témoigne Éloïse. “Les goûts et les couleurs ne se discutent pas” plaisante-t-elle. La lecture doit avant tout rester un moment de plaisir. Un moyen de s’échapper. Si votre enfant boude la lecture, ne vous inquiétez pas, il existe d’autres médias tout aussi nobles comme la cinématographie, le dessin, la musique. L’imagination, votre enfant pourra la cultiver de différentes manières et il n’existe pas de mauvais médias. Encouragez plutôt votre enfant dans l’univers qui lui correspond le mieux.

Le conseil d’ Éloïse : laissez votre enfant errer dans une bibliothèque et laissez-le faire les 100 pas, tourner en rond pendant des heures jusqu’à qu’un livre l’interpelle. “La lecture, c’est de l’ordre d’une rencontre entre le livre et son futur propriétaire”. Éloïse ironise et nous confie qu’elle n’a jamais lu les livres imposés dans le cadre du programme à l’école !

Ses livres coup de cœur pour enfant :

  • “Je t’aimerais toujours quoiqu’il arrive” de Deby Gliori. Ce petit livre permet de rassurer son enfant sur l’amour qu’on lui porte. Même si on l’aime, les parents ne le disent pas toujours avec la bonne justesse et ce petit ouvrage sera un réel bonheur à lire avec son petit.
  • “Va-t’en grand monstre vert” d’Ed Emberley. L’enfant construit le monstre au fur et à mesure de l’histoire. Quand la tête apparaît, alors il peut la faire disparaître. Cela peut-être un véritable remède pour les enfants souffrant de phobies, l’effet est le même pour les petites peurs. L’enfant contrôle le monstre et a donc le pouvoir de l’anéantir sans crainte.
  • “Tous les animaux ne sont pas bleus” de Béatrice Boutignon. C’est un livre qui aborde le thème de la différence de façon très intelligente où l’on explique de manière ludique et subtile les goûts, les préjugés.

 

Un grand merci à Éloïse Moueza de nous avoir fait partager sa vision et son expérience. Pour découvrir “Ma mère, ce héros” c’est par ici. Pour suivre Éloïse, abonnez-vous à son twitter si ce n’est pas déjà fait 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter une réponse