Histoires de maternage

Le massage de bébé : moment d’apaisement et de complicité

7 août 2012

Le massage des bébés est pratiqué par de nombreuses civilisations depuis des millénaires et devient de plus en plus apprécié des parents occidentaux.

2012-08-07 massage bébé 2Vécu comme un moment privilégié de tendresse et d’affection, le massage favorise l’attachement entre la maman (ou le papa) et son bébé. Il participe notamment à atténuer le traumatisme causé par le passage du milieu intra-uterin à l’environnement extérieur. Au-delà du sentiment de détente et de bien-être qu’il procure, un réel bénéfice du massage a été observé sur le développement psychologique de l’enfant. Un bébé massé régulièrement sera apaisé, plus calme et moins stressé. Le développement moteur est également stimulé : le bébé prend conscience de son corps et développe son image corporelle. Enfin, certaines fonctions vitales telles que le système immunitaire ou le sommeil sont également améliorées.

Les techniques de massage varient selon les régions du monde et leurs traditions. Le massage peut être pratiqué dès la naissance, à raison de quelques minutes par jour durant les premières semaines. A partir du 4ème mois, 15 minutes de massage pratiquées de manière régulière permettront déjà de faciliter l’endormissement de l’enfant et de réguler son rythme éveil-sommeil.

La création en France de différentes associations dédiées au massage pour bébé, telles que l’Association Française de Massage pour Bébé (AFMB) ou l’Association Edelweiss (Promotion de la pratique du toucher bienveillant, du massage, du portage, etc…) confirme l’importance de cette pratique et sa démocratisation grandissante.

« Là où le toucher commence, débutent l’amour et l’humanité, dès les premières minutes même de la vie. »

Site de l’Association Française de Massage pour Bébé : www.massage-bebe.asso.fr

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter une réponse