Histoires de maternage

Le Bonding : quand l’attachement parental prend tout son sens…

1 juin 2012

 

Le terme « bonding » provient de l’anglais « to bond » qui signifie « se rapprocher ». Il est utilisé également pour désigner le processus d’attachement entre parents et enfants, qui se met en place dès les tous premiers mois de la vie fœtale.

Le bonding in utero…

Les expériences vécues par le fœtus participeraient au développement psychique de l’enfant à naître en lui fournissant une base de sécurité pour affronter les évènements de sa vie ultérieure. Pendant les 9 mois de sa vie utérine, le fœtus développe progressivement l’ensemble de ses capacités sensorielles. De nombreuses pratiques basées sur l’échange et la transmission par les sens permettent de cultiver le lien d’attachement entre le bébé, la maman…mais aussi le papa !

La sensibilité tactile de l’enfant in utero peut être stimulée grâce à la pratique de l’haptonomie. Un toucher affectif sur le ventre de la mère permet de sentir et voir le bébé bouger, de créer du lien. Plus ces contacts seront chargés d’affectivité, plus le fœtus verra sa personnalité enrichie et épanouie. Le développement de l’ouïe, dès le cinquième mois, permet à l’enfant de reconnaître la voix de sa mère. La pratique du chant prénatal repose essentiellement sur la stimulation de ce sens. Cette activité permet en effet au bébé de s’habituer in-utero aux vibrations de la voix de ses parents, qu’il reconnaîtra ensuite avec plaisir dès sa naissance.

Maintenir le bonding après la naissance

La nature n’a pas prévu que le lien cesse à la naissance, mais qu’au contraire il se prolonge, évolue. L‘allaitement,véritable prolongation du lien mère/enfant, permet d’augmenter les défenses immunitaires du bébé et de favoriser la production d’ocytocine (hormone de la confiance et de l’amour) et de prolactine maternelles qui stimulent la production de lait et le développement de l’instinct maternel. Le premier lait dont l’odeur est très similaire à celui du liquide amniotique est reconnu par le nouveau-né qui se sent alors protégé, comme dans l’utérus. Le contact peau à peau, où le bébé est posé nu contre sa maman, prolonge dès les premières heures suivant sa naissance la symbiose qui existait avant son entrée au monde. Enfin, le massage, moment privilégié de tendresse et d’affection, permet au bébé de prendre conscience de son corps et de développer son image corporelle.

Pour plus d’informations…

Association Française de chant prénatal : www.chantprenatal.fr

La LECHE LEAGUE, association de soutien à l’allaitement maternel : www.lllfrance.org

Site de l’Association Française de Massage de Bébé (AFMB) : www.massage-bebe.asso.fr

Site du Centre International de Recherche & Développement de l’haptonomie : www.haptonomy.org

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter une réponse