Histoires de maternage

L’allaitement : comment notre corps nous y prépare ?

23 avril 2014
Masques visuels_Blog_900x600

Allaitement ou biberon ? Ce n’est certainement pas le débat de cet article ! Que diriez-vous aujourd’hui d’un article plutôt orienté biologie ? Nous sommes toutes (et tous !) bien curieux de comprendre la formidable mécanique du corps humain et en particulier, ce qui se passe réellement à l’intérieur de notre corps de femme et de mammifère pour permettre l’allaitement de notre bébé.

Nous vous proposons ainsi un petit focus sur les mécanismes de la montée de lait. Vous verrez, Dame Nature a pensé à tout !

Tout commence à la puberté :

A la puberté, le corps de fille se transforme petit à petit en corps de femme. Ces changements ont un but majeur : garantir plus tard à la maman de pouvoir porter la vie et subvenir aux besoins de son enfant jusqu’à ce qu’il soit capable de s’alimenter.

Ce sont les alvéoles ou acini de vos seins qui permettent la production de lait. Ces petits réservoirs se développent tout au long de la puberté et sont situés à l’intérieur de la glande mammaire.

La préparation du corps durant la grossesse :

Pendant la grossesse, les changements hormonaux vont modifier votre corps pour préparer l’accouchement mais aussi nourrir votre futur bébé. Les canaux galactophores (en bleu sur le schéma) se transforment et se développent sous l’action des hormones sécrétées par l’ovaire : les œstrogènes.

Les mécanismes de la montée de lait :

Suite à la naissance, le climat hormonal de la maman est à nouveau complètement modifié. Ce bouleversement hormonal est, entre autres, à l’origine du fameuxbaby blues”. C’est également lui qui déclenche la production de lait.

Le lait est produit grâce à une hormone sécrétée par l’hypophyse appelée la prolactine. Cette dernière commence à être synthétisée dès le 5e mois de grossesse. Une autre hormone également produite par l’hypophyse entre en jeu : l’ocytocine. Son action porte sur la montée de lait mais aussi sur l’accouchement puisque c’est elle qui permet au corps de générer les contractions utérines et donc d’aider le bébé à sortir !

Toutes ces petites hormones vont délivrer un signal au niveau des alvéoles qui sont connectées aux vaisseaux sanguins et lymphatiques. Elles vont alors se mettre à puiser dans ces vaisseaux tous les éléments riches nécessaires à la fabrication du lait. Lorsque la production au niveau des alvéoles est bien mise en place, c’est la montée de lait. Elle survient en principe trois jours après l’accouchement, puis 3 semaines après.

Quelques petites astuces qui vous aideront à trouver l’équilibre

L’allaitement n’est pas forcément un “long fleuve tranquille” selon les témoignages des mamans. Les quantités de lait délivrées ne sont pas les mêmes pour chaque femme, et l’équilibre peut être difficile à trouver pour “maîtriser” les montées de lait. Heureusement, depuis le temps, les femmes ont trouvé plein d’astuces et les remèdes de grand-mère sont nombreux !

Pour les mamans qui ont des montées de lait trop fortes, l’objectif est de limiter la production de lait et d’éviter un engorgement. L’astuce “maison” est de boire une à trois tasses de tisane de menthe ou de sauge. Le refroidissement de votre poitrine (à l’aide d’un gant froid ou de glaçons dans un sac) pendant une vingtaine de minutes après l’allaitement peut aussi aider à réduire ces montées.

Pour les mamans qui ne produisent pas une quantité de lait assez importante, il s’agit souvent d’une phase de croissance passagère pendant laquelle l’enfant aimerait être allaité plus souvent, le gourmand… L’astuce : du repos, une alimentation et des boissons suffisantes qui vont favoriser la production de lait. De plus, un massage doux de la poitrine aide aussi à la lactation. L’occasion idéale de tester la crème de massage La Confidente, de qualité alimentaire et compatible avec l’allaitement (pensez juste à bien essuyer votre téton avant la mise au sein de bébé).

Dans tous les cas, n’hésitez pas à parler à votre médecin ou à votre sage-femme, ils répondront à toutes vos questions et pourrons vous accompagner si vous souhaitez allaiter votre enfant.

La conclusion de l’article : vous serez dans tous les cas des Supers Mums ! Maintenant, vous pourrez en plus vous vanter auprès des vos amis d’être incollables sur le mécanisme de la montée de lait et ce n’est pas donné à tout le monde !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter une réponse