Grossesse, Histoires de maternage

Couvade homme : quand le père ressent aussi des symptômes de grossesse

25 mai 2021
Couvade homme : mais quel est ce phénomène étrange ?

La “couvade” de notre homme… Voilà un terme bien mystérieux pour la plupart d’entre nous. Pourtant, plus de 20 % des hommes l’expérimentent et 80 % des futurs pères présenteraient certains symptômes de façon plus ou moins prononcée. Nous allons éclaircir pour vous ce terme encore obscur afin de vous expliquer ce qu’est le phénomène de la couvade chez l’homme ainsi que vous donner des solutions pour permettre à tous les papas de vivre sereinement la grossesse de leur moitié.

 

La couvade de l’homme, un phénomène insolite

Le terme de “couvade” est un dérivé du verbe couver, qui, à l’origine, faisait référence à la coutume médiévale du Pays Basque dans laquelle l’homme, pendant ou après la naissance de son bébé, se couchait et se plaignait de douleurs liées à l’accouchement. A l’époque, le père se voyait accorder toutes les attentions.

Si l’on s’en tient à la définition stricto-sensu, la couvade désigne le fait qu’un père tienne le rôle de la mère. C’est-à-dire que la couvade se manifeste chez l’homme par des symptômes similaires à ceux qu’éprouve la femme enceinte : vomissements, nausées, prise de poids (jusqu’à 15 kilos !), maux de tête et également des contractions pendant l’accouchement. Les symptômes sont propres à chaque couvade et les effets secondaires sont plus ou moins dérangeants. Lise Bartoli a décrit ce terme dans son ouvrage Venir au monde, comme “une forme de gestation symbolique effectuée par le père, parallèle à la fécondation réelle de la mère”.

Comment expliquer la couvade de votre homme ?

Les causes de la couvade sont encore obscures et les origines de ce phénomène sont aussi nombreuses qu’il existe de futurs papas. Les raisons les plus citées par les médecins sont d’origine psychosomatique.

Certains papas se sentent exclus de la relation maman-bébé qui se tisse dès le premier mois de grossesse. La grossesse, bien qu’elle se vive à deux, peut parfois laisser le futur papa seul face à ses doutes et ses peurs. La mère, portant la vie, se voit attribuer un rôle majeur pouvant faire de l’ombre à son compagnon de manière inconsciente.

D’autres papas sont déstabilisés par le tournant que prend leur vie et ont des difficultés à assumer leurs nouvelles responsabilités.

D’autres encore s’inquiètent pour la santé de l’enfant, doutent de leur capacité à être père. Cette anxiété peut, de manière inconsciente, amener le père à couver. De plus, la grossesse est également une aventure à laquelle chacun des deux parents contribuent et parfois, les futurs papas veulent tout faire pour prouver qu’ils s’impliquent, et certains somatisent.

Comment stopper les effets de la couvade ?

Il faut bien comprendre que la couvade, c’est d’abord dans la tête : un effet de l’esprit sur le corps. On peut d’abord soutenir son conjoint en l’aidant à moins grignoter, à éviter les aliments trop salés ou trop sucrés, boire suffisamment d’eau, poursuivre une activité physique régulière, se reposer suffisamment… Mais c’est en agissant sur le fond du problème que votre homme pourra lutter contre sa « grossesse mentale ». Il est alors essentiel que le futur papa se sente impliqué dans la grossesse de sa partenaire.

Par exemple, on peut commencer des séances d’haptonomie à deux.

L’haptonomie est une technique permettant aux papas de communiquer avec le bébé in utero par le biais du toucher. C’est un lien qui se crée, une connexion, à travers des gestes simples, tendres, des massages du ventre de la maman. Le papa pourra alors plus facilement trouver sa place et comprendre son rôle au sein de ce nouveau trio. Omum a rencontré Eric Girardot, haptothérapeute également formé au massage bien-être périnatal & bébé et spécialiste de la périnatalité, qui caractérise l’haptonomie comme une « expérience merveilleuse qui m’a permis de prendre ma place de père ».

C’est donc en valorisant son rôle de père que le futur papa évitera les anxiétés liées à la grossesse. En le laissant s’occuper par exemple des démarches administratives, en organisant la chambre de bébé, en l’invitant à participer aux rendez-vous médicaux, échographies, aux cours de préparation à l’accouchement… Il pourra se projeter dans sa vie future avec enthousiasme !

 

La couvade dans les différentes cultures

La couvade est un phénomène universel qui se retrouve dans toutes les cultures et qui peut toucher n’importe quel homme. La plupart des couvades postnatales sont mêmes des rites pour la bonne santé de l’enfant. Interdits alimentaires et règles comportementales spécifiques jalonnent ainsi la “grossesse du papa”. En Amérique de Sud par exemple, l’homme fraîchement papa doit rester allongé une grande partie de la journée dans le but de transmettre à son bébé sa vitalité et le protéger des dangers. En Amazonie, le père n’est pas autorisé à travailler pendant les six premiers jours suivants la naissance. Au Brésil, c’est pour une durée d’un mois [1] !

La « grossesse mentale » ou « couvade » reste un terme dont les médias parlent très peu. Mais sachez qu’il est facile de se faire aider et qu’il n’y a pas de risque majeur pour la santé. Pas de raison de s’inquiéter des petits kg (vite reperdus !) pris par le futur papa pendant la grossesse… Si néanmoins les symptômes deviennent handicapants au quotidien, voilà un petit récapitulatif des trucs & astuces Omum anti-couvade :

– Permettre à l’homme de se construire dans son nouveau rôle de papa, parfois effrayant lorsqu’il s’agit d’une première grossesse. Lui laisser prendre des décisions, ne pas vouloir tout contrôler.

– Profiter de moments à trois, en communiquant avec bébé, en se massant, après par exemple une journée de travail ou le week-end… N’hésitez pas à tenter l’haptonomie, avec un haptothérapeute et/ou chez vous, en utilisant La Confidente d’Omum ! Détente et bien-être garantis pour ce moment privilégié à trois (avec bébé !).

 

Alors, les futures parents, n’oubliez pas de communiquer ! C’est la clé pour apprivoiser votre nouvelle vie et l’aborder sereinement, sans stress ! 😉

[1] Si vous souhaitez en savoir plus sur la couvade dans les différentes cultures, consultez le livre Venir au Monde de Lise Bartoli aux éditions Payot & Rivages.

 

faire l'amour pendant la grossesse omum

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter une réponse