Histoires de maternage

Bébé, ce petit mammifère extraordinaire

24 mars 2015
Couverture

Même si vous en êtes déjà sûrement convaincues, bébé est un petit être mystérieux ! Contrairement aux autres mammifères qui marchent, se nourrissent ou fuient en cas de danger quelques heures après la naissance, bébé, lui, est encore complètement dépendant et fragile. Et pourtant, il est déjà doté de pouvoirs extraordinaires

lionceauxL’évolution de l’espèce humaine et notamment le passage à la bipédie (lorsque l’homme s’est redressé pour marcher sur ses deux jambes) ont quelque peu chamboulé nos ancêtres. Leur bassin s’est rétréci alors que le cerveau, lui, s’est développé. Les accouchements sont donc devenus plus difficiles voire dangereux pour les femmes enceintes. Pour perdurer, notre espèce a nécessairement dû s’adapter à ce changement en donnant naissance à des bébés ayant un stade de développement très précoce par rapport aux autres mammifères. La présence maternelle et le besoin de retrouver des conditions proches de l’environnement du ventre de la mère (confinement, sécurité, attention) sont donc indispensables aux petits d’hommes pendant 12 mois environ. Ce n’est qu’à l’issue de cette période que bébé aura atteint le même niveau de maturité qu’un adorable petit lionceau tout juste né.

Malgré ce manque de maturité à la naissance, les nourrissons possèdent des aptitudes incroyables que l’on appelle les réflexes archaïques. Ceux-ci sont évalués par un pédiatre à la naissance et dans les premiers jours pour vérifier que le système nerveux de bébé fonctionne bien. Il s’agit de mouvements réflexes qui interviennent à la suite d’un stimulus et sont toujours reproduits à l’identique, une sorte d’instinct de survie !

Les réflexes de succion et de fouissement notamment sont vitaux et permettent aux bébés de naturellement chercher le sein de leur mère et de téter. Ce réflexe de téter, même à vide (sans lait) est d’ailleurs utilisé dans certaines conditions pour apaiser, rassurer ou calmer la douleur chez les nouveau-nés car elle permet la sécrétion d’endorphine, hormone du plaisir.

graspingLes bébés ont également des réflexes de protection ou de sécurisation avec le phénomène d’agrippement ou « grasping »  par exemple. Celui-ci se remarque en stimulant la paume des mains des bébés qui referment alors leurs doigts au point de pouvoir être soulevés par leur propre force ! Un autre réflexe en réponse à une sensation de danger est le réflexe de Moro où lorsque bébé se sent menacé, il écarte les bras, ouvre puis referme ses mains et finit par pleurer. Ces réflexes permettent entre autres aux bébés de « s’accrocher » ou d’être « attrapés » par leur mère.

Enfin, même si les bébés ne peuvent se déplacer à la naissance, certains mouvements réflexes laissent penser qu’ils n’en sont pas loin ! Vous pouvez notamment remarquer qu’un bébé soulevé par les aisselles esquisse spontanément des petits pas ou encore rampe presque, à la manière d’un lézard, en poussant sur ses jambes. :)

Tous ces réflexes sont amenés à disparaître naturellement avec le développement du cortex et seront alors remplacés par des mouvements volontaires et contrôlés. Bébé sera alors prêt à voler de ses propres ailes, mais rassurez-vous, il aura encore un peu besoin de vous ! ;)

maman bébé

Crédits photos :

https://fr.pinterest.com/pin/395331673516282847/
https://fr.pinterest.com/pin/52143308161482023/
https://fr.pinterest.com/pin/473652085782491251/
https://fr.pinterest.com/pin/101331060340449329/

 

Bandeau gamme article

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter une réponse