Grossesse

Toxoplasmose et grossesse : on se protège !

6 novembre 2020
toxoplasmose grossesse

Vous êtes enceinte ? Alors il y a de fortes chances pour que vous ayez déjà entendu parler de la toxoplasmose et des conséquences de cette infection sur une grossesse. Derrière ce nom quelque peu barbare (et effrayant ?) se cache une maladie que l’on peut facilement éviter en adoptant les bons gestes au quotidien. Allez, on vous explique tout !

La toxoplasmose, qu’est-ce que c’est exactement ?

La toxoplasmose est une infection provoquée par des parasites, elle est commune aux Hommes et aux animaux. Plutôt fréquente, on estime que 50% des femmes en âge de procréer ont déjà eu la toxoplasmose ainsi qu’un tiers de la population mondiale !

Non contagieuse, cette maladie peut se contracter de plusieurs manières :

  • Via les chats et leurs excréments qui sont souvent porteurs de ce parasite
  • Par de la viande crue ou mal cuite (il en est de même pour les couteaux, planches et tous les ustensiles qui ont été en contact avec la viande)
  • A travers la consommation de lait, de fruits ou de légumes non-pasteurisés

Lorsque l’on a été contaminé, on devient immunisé à vie, comme pour la varicelle. C’est déjà un bon point !

Quels sont les symptômes ?

Le truc embêtant avec cette maladie, c’est que dans la majorité des cas elle ne présente aucun signe ou symptôme.

C’est pour cela que vous devez obligatoirement faire une prise de sang au début de votre grossesse. Cela vous permettra de savoir si vous avez déjà contracté la toxoplasmose et si vous êtes donc immunisée ou non. Si ce n’est pas le cas, vous devrez être vigilante tout au long de votre grossesse (on vous explique pourquoi juste après…).

Plus rarement, la toxoplasmose peut provoquer une poussée de fièvre, des courbatures, des maux de gorge ou de tête, l’inflammation des ganglions  et une fatigue généralisée. Ces symptômes sont d’ailleurs assez semblables à ceux de la grippe et parfois confondus.

Quels sont les risques chez la femme enceinte ? 

Maladie pourtant habituellement bénigne et sans gravité, la toxoplasmose peut vite se révéler dangereuse chez la femme enceinte si elle se transmet au fœtus. Les conséquences sont d’autant plus graves en début de grossesse.

En effet, on constate qu’une contamination au premier trimestre a des conséquences plus graves pour la santé du bébé que lors des trimestres suivants. Durant ses premières semaines, bébé est tout juste en train de se former et n’a pas encore de système immunitaire fonctionnel, ce qui explique la dangerosité de la toxoplasmose au cours du premier trimestre de la grossesse. Il y a de graves risques de malformations cardiaques, neurologiques ou oculaires pour le fœtus, et plus rarement des cas de mort in utero.

Heureusement, cela reste tout de même assez rare (3 naissances sur 10 000) grâce au dépistage en début de grossesse. Mais aussi grâce à tous les bons gestes que l’on peut adopter !

Comment se protéger durant sa grossesse ?

Il n’existe pas de vaccin contre la toxoplasmose. Par contre, on peut introduire dans notre quotidien des réflexes tout simple pour se protéger de manière efficace ! Relax ! Pas besoin de se débarrasser de son chat 🙂 ou de bannir toute viande de son alimentation pendant neuf mois. Certes, il faut être vigilante, mais c’est plutôt facile.! Suivez le guide !

🌸 Attention à son alimentation

  • On ne mange que de la viande bien cuite, pas de viande crue ou peu cuite (au revoir le carpaccio…)
  • Exit les fruits de mer et les crustacés en tout genre : rien de cru !
  • On évite la charcuterie non cuite (saucisson, jambon de pays, chorizo…) ainsi que les grillades (saucisse, merguez…) et le foie-gras.
  • On lave soigneusement ses fruits et légumes, surtout si on les mange crus, afin d’éviter toute trace de terre et donc de possible contamination.
  • Pas de lait non pasteurisé, en particulier le lait de chèvre, même sous forme de fromage.
  • On fait bien cuire ses œufs : pas d’œuf à la coque ou mollets par exemple. On opte plutôt pour des œufs au plat ou durs !

Pour plus de conseils sur l’alimentation durant la grossesse, vous pouvez écouter notre podcast avec Elise, diététicienne.

🌸 Les chats

Les chats peuvent nous contaminer en nous griffant ou par l’intermédiaire de leurs matières fécales.

  • Si possible, évitez de toucher la litière de votre chat. Si vous ne pouvez pas déléguer le nettoyage de la litière à quelqu’un d’autre, portez des gants et ne touchez pas les excréments de votre chat. On n’oublie pas de laver la caisse à l’eau bouillante tous les jours pour désinfecter !
  • Nourrissez votre chat avec des produits cuits ou en conserve : et oui, tout comme nous, le chat ne doit pas consommer de viande crue.
  • Evitez de jouer avec votre chat… Oui, ils sont mignons et c’est compliqué, mais les griffures peuvent vite se révéler dangereuses si votre chat est infecté !
  • Evidemment, on évite de toucher des chats errants ou que l’on ne connaît pas.

🌸 Les mesures d’hygiène

  • On porte des gants pour jardiner ou lors de tout contact avec la terre.
  • Cela semble évident mais il est toujours bon de le rappeler : on se lave soigneusement les mains avec du savon et pendant au moins trente secondes après avoir jardiné ou manipulé de la viande et des fruits/légumes crus.
  • Après chaque utilisation, on prend le temps de bien laver les ustensiles de cuisine qui ont été en contact avec de la viande crue (couteaux, planches…) ainsi que l’évier, la table et le plan de travail.

Vous voyez, avec de simples précautions on peut se protéger et protéger bébé !
On vous souhaite une belle grossesse 😍

Découvrir l'univers Omum & ses produits bio pour femme enceinte, jeune maman & super maman !

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter une réponse