Grossesse et compagnie

Expliquer sa grossesse à son enfant … pas si simple !

12 mars 2013
expliquer sa grossesse_900x600

« Pourquoi tu l’emmènes avec toi ? » lorsqu’on part faire les courses, ou encore « Mais maman, il faut le colorier ! » au regard de la première échographie. Bref, Anne-Lise, une jeune maman Omum, nous fait part des remarques de sa fille (3 ans) au vue de sa grossesse.

En effet, la grossesse est une chose qui parait plutôt abstraite pour un enfant, surtout s’il est en bas âge. Alors comment gérer l’annonce, son explication et la place de l’enfant au sein de cet engouement ?

 

Lui annoncer

Quand ? Il est préférable de ne pas annoncer l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur trop tôt. Pour un enfant, 9 mois c’est très long ! Alors autant attendre les résultats de la première écographie, et que le ventre commence à s’arrondir !

Comment ? De la manière la plus naturelle possible ! Puisqu’après tout « une nouvelle grossesse est un évènement normal de la vie de la famille, et il faut l’aborder comme tel ». En sommes, ne pas en faire tout un plat, ni se sentir coupable vis-à-vis de l’aîné(e) !

Lui expliquer

Oui, un petit être qui pousse dans un ventre, ce n’est pas si facile que ça à imaginer ! Alors pourquoi ne pas utiliser des livres pour enfant pour lui faire passer le message ? Cependant, ce n’est peut-être pas la peine d’aller trop loin, et de l’emmener aux échographies, ou du moins, c’est ce que déconseillent les professionnels de l’enfance. D’une part, le médecin a généralement besoin de concentration, et la manipulation est souvent longue. D’autre part, même pour les parents, il est difficile de se représenter ce qu’il se passe à l’écran, alors pour un enfant, on vous laisse imaginer ! Bref, il risque d’être un peu perdu !

2013-03-12 Expliquer sa grossesse à son enfant 2

L’impliquer

L’enfant a souvent besoin d’être rassuré, de savoir qu’il aura toujours sa place dans votre petit cocon familiale. Vous pouvez également l’aider à trouver sa place en valorisant son rôle de grand frère ou de grande sœur. Mais ce que disent les experts, c’est de ne surtout pas l’y confronter s’il ne s’en sent pas encore prêt. Cela viendra avec le temps !

 

Bref, il n’y a pas de formule magique, à chacune de trouver le ton qui convient en fonction du caractère et de la maturité de son enfant. Nous, on aime bien « Attendre bébé … autrement », un livre qui parle de la grossesse au naturel !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter une réponse