Clean beauty

Quelle place les perturbateurs endocriniens occupent-ils dans nos cosmétiques ?

9 avril 2013

UFC Que Choisir a publié la semaine dernière une étude concernant la présence de substances chimiques, appelées perturbateurs endocriniens, dans les produits cosmétiques. Les résultats de cette étude font parler : quel est leur effet sur la santé ? Quels produits en contiennent ? Comment les repérer ? Bref, pour répondre au mieux à ces questions, on a souhaité vous en dire plus sur ce qu’on appelle les perturbateurs endocriniens et leurs modes d’action.

Qu’est-ce qu’un perturbateur endocrinien ?

Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques capables de modifier le fonctionnement hormonal. Il ne s’agit pas d’une famille d’ingrédients en tant que telle, mais de composés très divers allant des conservateurs aux filtres solaires. Certains ont la faculté d’imiter l’action des hormones, d’autres de bloquer leurs récepteurs ou encore de perturber leur production et leur acheminement dans le corps.

Quels sont les effets sur l’organisme ?

Les perturbateurs endocriniens sont particulièrement nuisibles pendant le développement de l’embryon et la petite enfance. Ils peuvent être à l’origine de malformations de certains organes et d’une baisse de la fertilité. A l’âge adulte, le corps devient moins sensible à ces composés.

TEDX – The endocrine Disruption Exchange

Les doses autorisées dans les produits cosmétiques sont calculées de manière à ne pas dépasser un seuil critique. Considérés de manière isolée, ils apparaissent donc sans effet sur la santé. Cependant, ils sont présents dans de nombreux produits auxquels nous sommes confrontés tous les jours. Les actions s’additionnent, ce qui crée un « effet cocktail » qui est aujourd’hui dénoncé par l’étude publiée.

Qu’en est-il sur le marché des produits cosmétiques ?

L’étude menée par l’UFC dénonce de nombreuses marques reconnues parce que leurs produits (déodorants, gels douche, dentifrices etc.) contiennent ces substances au-delà des seuils critiques, parfois même sans le préciser sur les étiquettes. 55 substances sont ciblées, notamment les parabènes, les phtalates, les fragrances ou encore les filtres UV. Bien qu’aucune mesure n’ait encore été prise, il est conseillé d’être vigilant quant au choix des cosmétiques, notamment lorsqu’on est enceinte.

 

Parce qu’on sait que le développement d’un futur bébé est une période critique et précieuse, les produits Omum ne contiennent aucune des substances incriminées. Nous avons choisi de travailler des formules simples, avec un nombre limité d’ingrédients premiums, tous connus et reconnus pour leurs qualités cosmétiques et leur innocuité. Nos produits ne contiennent ni huile essentielle, ni ingrédients reconnus comme CMR (cancérigènes, mutagènes, reprotoxiques), ni parabène ou phénoxyéthanol et même pour 3 d’entres eux, aucun conservateur.

Une chose est sûre, vous pouvez utiliser Omum les yeux fermés !

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter une réponse