Clean beauty, Grossesse

Prendre soin de sa peau pendant la grossesse

15 mai 2012

 

Durant la grossesse, le choix de produits cosmétiques aux formules sûres et propres devient une évidence pour beaucoup de futures mamans. Ce désir est dû à l’apparition de besoins spécifiques (la peau devient plus sèche et est soumise à des changements physiques spectaculaires) mais également au sentiment de responsabilité de la future maman qui se doit de limiter au maximum le risque de transmission de contaminants à l’enfant qu’elle porte.

La grossesse, des besoins cutanés bien spécifiques

Suite aux modifications hormonales et à l’étirement rapide et brutal des tissus, la peau des futures mamans est souvent plus sèche et plus réactive. Des vergetures peuvent apparaitre (70 % des femmes enceintes) sous forme de stries violacées qui, avec le temps, prennent l’aspect de cicatrices nacrées. Le choix de soins cosmétiques adaptés doit donc permettre d’apporter à votre peau ce dont elle a besoin pour rester hydratée et prévenir l’apparition des vergetures tout en garantissant une totale innocuité pour le fœtus.

Des ingrédients à éviter

En traversant la barrière cutanée, les principes actifs dans les huiles et crèmes que nous nous appliquons peuvent passer dans le sang. Femmes enceintes ou allaitantes, il est donc important de surveiller la composition des soins que vous utilisez. Certaines substances, telles que les sels d’aluminium, les parabènes ou encore les silicones, largement controversées, sont ainsi déconseillées afin d’éviter les risques de transmission au bébé.

Si vous n’êtes pas spécialiste des listes d’ingrédients, le choix de produits certifiés bio (voir prochainement notre article « Comprendre les labels cosmétiques ») peut vous permettre de limiter les substances potentiellement allergènes ou toxiques.

Les huiles essentielles : à consommer avec modération !

Souvent présentes dans les produits bio, les huiles essentielles sont toutefois à manier avec précaution durant la grossesse. Il est important de ne jamais les utiliser pures, ni de les appliquer directement sur la peau. Si vous tenez vraiment à les utiliser, veillez à en diluer une dose infime dans vos crèmes ou huiles de soins. Certaines, telles que l’huile essentielle de sauge ou de menthe poivrée, sont même à proscrire absolument.

Les huiles et beurres végétaux comme le beurre de karité en revanche, ne présentent aucun danger spécifique et sont même recommandés pour hydrater intensément la peau et prévenir l’apparition des vergetures.

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter une réponse