PMA : tout ce qu’il faut savoir

PMA : tout ce qu’il faut savoir

Aujourd'hui, on estime qu'un enfant sur 28 est né grâce à la PMA en France.

Rappelons-le : la procréation médicalement assistée (PMA) ou l'assistance médicale à la procréation (AMP) est destinée à répondre à un projet parental. En bref, elle permet aux personnes qui ne parviennent pas à avoir d’enfants de concevoir.

Si vous êtes en projet bébé en ce moment ou que vous vous posez des questions à ce sujet, nous sommes ravies de vous accompagner et de pouvoir vous informer.

On répond dans cet article à 5 questions que toutes les femmes se posent sur la PMA notamment : comment s’y préparer concrètement ?

La PMA : comment ça se passe ?

 Plusieurs méthodes de procréation peuvent être utilisées, selon les résultats des examens complémentaires et l’origine de l’infertilité du couple. Les plus connues :

- L'insémination artificielle. Cette technique consiste à injecter du sperme directement dans l’utérus de la femme au moment de son ovulation.

- La fécondation in vitro. La fameuse FIV ! Elle consiste à faire se rencontrer un ovule et un spermatozoïde en laboratoire et de transférer, quelques jours après la fécondation, les embryons dans l’utérus de la femme. Les deux/tiers du temps, c’est cette technique qui est utilisée.

C’est à vous de faire la première démarche. Vous êtes ensuite accompagnée tout le long du process bébé !

Qui peut avoir recours à la PMA ?

Pendant longtemps, la PMA était seulement réservée aux couples hétérosexuels ayant des problèmes de fertilité médicalement constatés, à savoir un couple sur 10 en France.

Depuis 2021 (enfin !) l’accès à celle-ci a été élargi aux couples homosexuels (formés de 2 femmes) et aux femmes non mariées (célibataires).

Une PMA peut être débutée à partir de 18 ans, jusqu’à 60 ans pour les hommes et 45 ans pour les femmes.

Quel est le délai pour avoir recours à la PMA ? 

Ce n’est pas un secret, les délais sont assez longs. Un peu comme un rendez-vous chez l’ophtalmo !

C’est souvent cette longue attente qui est compliquée à gérer. 

Les délais varient selon les centres mais il faut en général compter six mois avant le premier rendez-vous et un an avant la première tentative d’insémination. 

A noter que ce délai est réduit pour les femmes qui ont dépassé les 35 ans.

Quelles sont les chances de succès ?

Les chances de succès sont extrêmement variables d’une personne à une autre. 

Statistiquement, les PMA qui ont le plus de chances de succès sont les FIV-ICSI (une FIV avec micro-injection plus précise) avec 22 % de chances. 20% pour la FIV classique, 14 % pour le transfert d’embryon congelé et 10 % pour l’insémination artificielle.

Notre conseil : pour votre bien-être (et celui de votre conjoint), n’angoissez pas sur les chiffres des statistiques et ne faites pas vos propres hypothèses. Faites confiance aux professionnels de santé qui sauront vous aiguiller sur les techniques et vous rassurer.

Comment bien se préparer à la PMA ?

Il n’y a pas de méthode particulière à suivre pour se préparer à une PMA, bien évidemment. Mais si on peut vous donner quelques conseils entre femmes…

- Peu importe votre parcours PMA, renseignez-vous et anticipez les prochaines étapes de celui-ci. Être bien informée vous aidera à comprendre le déroulé et les enjeux de votre traitement. C’est un bon moyen pour gérer son stress et pour le vivre plus sereinement.

- Pour préserver votre fertilité, éliminez les perturbateurs endocriniens et ingrédients controversés de votre quotidien. Pour les produits ménagers, le vinaigre blanc est votre meilleur allié ! Pour les cosmétiques, découvrez notre gamme dédiée bio et naturelle sûre pour toutes les femmes.

- Ayez une hygiène de vie plus saine. Vous n’êtes pas obligée de manger de la salade tous les jours non plus ! Évitez l'exposition au tabac et la consommation d’alcool. D’ailleurs, on a de superbes recettes de virgin cocktails à vous partager ! 

- Confiez-vous à votre entourage proche. Pour vider son sac, trouver du réconfort, partager ses joies et ses peines... C’est un soutien à ne pas négliger ❤️

- Préparez-vous aux potentiels effets secondaires des traitements, notamment en cas de stimulation ovarienne. Troubles digestifs, gonflements… Ayez à portée de main les produits qu’il vous faut pour régler ces désagréments.

- Ayez recours à des activités relaxantes : le yoga, la sophrologie, la méditation… ce qui vous fait du bien ! Et si vous préférez dessiner en écoutant un podcast ou regarder votre série préférée sur Netflix, c’est OK aussi !

La PMA est un parcours de vie qui peut s'annoncer compliqué, mais en étant bien entourée médicalement et psychologiquement, tout est possible.

Produits Associés