Hygiène intime : les bons réflexes à adopter

Hygiène intime : les bons réflexes à adopter

L'équilibre de la flore intime est fragile. Plusieurs facteurs peuvent venir altérer cet équilibre et en conséquence provoquer des inconforts tels que des démangeaisons, des infections urinaires, ou encore de mauvaises odeurs. Pour préserver l'équilibre des bonnes bactéries qui protègent la flore vaginale il suffit d'adopter quelques réflexes d'hygiène intime.

Voici 4 conseils essentiels pour protéger votre flore intime.

1. Sous la douche :

l'Intime

Pour préserver votre flore vaginale, privilégiez sous la douche, un gel d'hygiène intime avec un PH respectueux du PH naturel de la flore intime. Veillez à ne pas trop vous laver les parties intimes, seulement 1 à 2 fois par jour suffisent, sinon vous risquez de détruire les germes protecteurs naturellement présents.

Le petit conseil d'Omum : Ne lavez pas la partie interne de vos parties génitales mais seulement l'extérieur. Utiliser un gel intime tout doux enrichis en prébiotiques. 

2. Dans la garde robe :

La règle d'or : favoriser les sous-vêtements en coton ! Cette fibre végétale aux vertus hypoallergéniques aide à éviter la prolifération des bactéries, les infections urinaires et les odeurs désagréables puisque c'est la matière que la peau supporte le mieux. N'oubliez pas de changer vos sous-vêtements tous les jours car le vagin émet de façon naturelle des sécrétions vaginales, autrement dit, des pertes blanches. Ces sécrétions peuvent tâcher les sous-vêtements dû à leur acidité. Vous pouvez utiliser des protège-slips mais attention à ne pas en mettre tous les jours ! Cela pourrait bloquer la transpiration et favoriser le risque d'infections. Alors on ne les utilises seulement qu'en cas de pertes abondantes !

encart gamme hygiène

3. Pendant les règles :

Pendant la période de menstruation, utilisez des protections intimes ! Plusieurs options s'offrent à vous, des protections externes comme des serviettes hygiéniques et des culottes menstruelles ou des protections internes comme des tampons ou cups menstruelles. Chaque femme choisit la protection qu'il lui convient. Dans tous les cas, il est important de changer régulièrement votre protection, idéalement toutes les 4 à 6h maximum pour éviter la prolifération des bactéries et ainsi éviter les irritations.

Le conseil Omum : Privilégiez la culotte menstruelle, fabriquée en coton bio, leur composition est plus saine que les protections jetables. Son plus ? Elle est lavable et réutilisable, ce qui la rend plus économique et écologique ?

4. Au lit :

Après chaque rapport, un geste simple mais très efficace : uriner ! Cela permet de chasser les petits microbes qui remontent dans l'urètre qui peuvent ensuite remonter dans la vessie et provoquer des cystites.

Et vous, avez-vous d'autres conseils pour préserver la flore intime ? N'hésitez pas à nous les partager !

Produits Associés