Comment et quand annoncer sa grossesse à son employeur ?

Comment et quand annoncer sa grossesse à son employeur ?

Vous êtes enceinte et vous rayonnez de bonheur ! Vous avez annoncé la nouvelle au papa, aux amis, à la famille, la belle-famille... mais pas encore au travail ! Comment ça se passe de ce côté-là ? C'est quand exactement le bon moment pour annoncer sa grossesse à son employeur ? Comme on aime si bien le faire, on vous partage quelques conseils dans notre article pour vous aiguiller !

Le bon moment pour annoncer sa grossesse à son employeur

Dans votre environnement de travail, votre patron doit être la première personne au courant de votre grossesse. Bien entendu, vous pouvez d'abord l'annoncer en petit comité à vos acolytes préférés si vous trépignez d'impatience ! Mais faites tout de même en sorte de lui faire une annonce officielle rapidement avant que la nouvelle ne lui tombe dessus. Sachez que la loi ne prévoit pas de délai légal pour annoncer sa grossesse à son boss. Il reste tout de même conseillé de révéler son état de grossesse suffisamment tôt, notamment pour profiter de certains avantages comme la protection contre le licenciement ou l'aménagement de conditions de travail (horaires, télétravail...). Cela permet aussi à votre employeur de se montrer plus conciliant et de vous éviter du stress inutile ! De son côté, c'est aussi bien vu : il a le temps d'accepter la nouvelle et de pouvoir rebondir en cherchant votre remplaçant(e) le temps de votre congé maternité ! On conseille généralement aux futures mamans d'attendre au moins la 12ème semaine de grossesse pour annoncer leur grossesse à leur entourage. Passé ce délai, vous pouvez y aller ! Choisissez surtout le bon moment pour vous, celui où vous vous sentez bien. ?

Comment annoncer sa grossesse à son chef ?

Tout dépend de votre relation avec votre supérieur mais on vous conseille de lui annoncer votre grossesse verbalement, lors d'un rendez-vous fixé au préalable. Si possible, évitez de caler ça rapidement entre deux réunions et prenez le temps qu'il vous faut. Allez-y confiante et sûre de vous. Ne culpabilisez surtout pas d'être enceinte ! Vous portez la vie, c'est la plus belle chose du monde ! Soyez-en fière. ? Vous pouvez préparer votre speech en amont. Votre employeur, surtout s'il ne s'y attend pas, risque de se poser quelques questions. Alors, on amène son certificat médical et on précise la date présumée de notre accouchement ainsi que les dates de notre congé maternité. Pour le rassurer encore un peu plus, parlez lui aussi de l'aide que vous pouvez lui apporter avant votre départ. Vous pouvez d'ores et déjà commencer à préparer la transition avec votre futur(e) remplaçant(e) pour que celle-ci se fasse en douceur. Vous pourrez ainsi partir sereinement et ne penser qu'à votre petit bonheur ! ? Pour rester pro jusqu'au bout et confirmer votre annonce orale, vous pouvez également la doubler d'une lettre recommandée avec accusé de réception auprès de votre employeur et des RH. Avec tout ça, vous devriez être au point ! Soufflez un bon coup, on pense fort à vous. ?

Annoncer la nouvelle à ses collègues

Maintenant qu'on a prévenu son patron, on n'oublie pas d'annoncer la bonne nouvelle à ceux qui partagent aussi votre quotidien, vos chers collègues ! Objectif : rassembler tout le monde pour faire une annonce comme il se doit. Pourquoi ne pas en profiter pour organiser un petit déjeuner d'équipe ? ? Amadouez-les avec des croissants chauds et une fois réunis, c'est le moment, allez-y ! Et si on la jouait encore plus fin que ça ? Informez vos collègues qu'un nouveau membre va rejoindre l'équipe prochainement. Utilisez la date prévue de votre accouchement comme date d'arrivée de ce mystérieux nouveau membre et observez qui fait le rapprochement ! ? On vous fait confiance pour trouver la meilleure façon, celle qui vous ressemble, pour partager la bonne nouvelle.

Annoncer sa grossesse, ça peut toujours être un peu stressant.

Gardez uniquement le positif et pensez à votre bonheur et celui de votre famille avant tout. ❤️

soins Omum