Naissance

Comment appréhender le sevrage de l’allaitement maternel ?

11 juin 2014
Masques visuels_Blog_900x600

Bébé est-il prêt à être sevré ? Puis-je arrêter l’allaitement maternel quand j’en ai envie ? Comment dois-je m’y prendre ? Le passage du lait maternel au biberon et à la diversification alimentaire n’est pas forcément évident ! Voici quelques conseils pour vous aider à remplacer le sein par le biberon ;)

Pourquoi le sevrage peut-il être difficile ?

Pendant l’allaitement, vous êtes au plus proche de votre bout’chou. Ce contact physique crée entre vous deux une forte intimité, parfois difficile à abandonner. Pour que le passage à une autre source d’alimentation (biberon ou purée) se fasse en douceur, il est essentiel que vous soyez prête et que cette décision soit la vôtre. Pour mieux vivre cette « séparation » avec bébé, tournez vous vers d’autres méthodes pour recréer le lien fort que vous avez eu avec lui pendant la grossesse et l’allaitement.

Communiquez avec lui par la gestuelle par exemple, en le portant, le massant, le touchant ou en le caressant. Même si l’Organisation Mondiale de la Santé préconise de continuer à allaiter jusqu’aux 6 mois révolus de bébé, vous pouvez avoir envie ou être obligée d’arrêter avant. Ne culpabilisez pas ! Il est toujours possible d’utiliser un lait adapté à l’âge de votre enfant, sa santé ne sera pas en péril.

A quel âge commencer le sevrage ?

Il n’y a pas d’âge spécifique pour sevrer bébé. L’idéal est de ne pas commencer avant ses trois mois mais vous pouvez choisir d’allaiter jusqu’à ses 1 an, 2 ans voire plus. De nombreuses raisons peuvent vous pousser à passer au biberon : vous ne prenez plus de plaisir à allaiter, vous ne pouvez plus proposer la tétée pour des raisons médicales ou professionnelles… Le moment idéal est celui qui vous convient le mieux. Essayez tout de même d’éviter de sevrer votre enfant au même moment qu’un autre changement important du quotidien (voyage, déménagement…).

Du sein au biberon : quelles étapes ?

L’arrêt de l’allaitement doit être progressif, régulier et se faire en douceur. Cela peut prendre plusieurs semaines voire plusieurs mois, tout dépendra de la volonté de bébé. Commencez par remplacer une tétée par un biberon pendant quelques jours, puis remplacez 2 puis 3 tétées, en fonction du rythme de votre tout petit. Conservez plutôt les tétées du matin et du soir, moments durant lesquels la lactation est la plus importante. Petit à petit, votre organisme diminuera naturellement la production de lait.

Et si bébé refuse le biberon ?

Bébé pleure quand vous lui proposez le biberon ? Pas de panique, c’est tout à fait normal ! Les premiers biberons sont les plus difficiles. Persévérez, les prochains seront plus simples ;)

Voici quelques idées pour vous aider à passer sereinement au biberon :
- Invitez papa à donner le biberon, il est en effet plus facile pour lui de participer au biberon qu’à la tétée
- Changez d’endroit, utilisez une position différente de celle que vous avez l’habitude d’utiliser pour la tétée
- Faites clairement comprendre votre décision à bébé : « on ne tète qu’avant d’aller au lit »
- Rassurez votre petit, massez-le, bercez-le, caressez-le
- Commencez par préparer des biberons de lait maternel, votre enfant retrouvera un goût familier et sera moins réticent à boire au biberon
- Vérifiez que la tétine remplit bien la bouche de bébé pour que la succion se fasse sans problème
- Réchauffez la tétine en la passant sous l’eau chaude
- En cas de refus, essayez d’arrêter quelques minutes, occupez votre petit avec une activité qu’il apprécie et reprenez plus tard

Si le refus de bébé est catégorique après plusieurs tentatives successives, n’insistez pas trop, attendez un peu, puis faites le téter au sein.

Soyez patientes, le passage au biberon prend du temps ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter une réponse