Grossesse et compagnie

Petits conseils pour lutter contre les jambes lourdes pendant la grossesse

25 octobre 2013
2013-10-23 Jambes lourdes_1 900 600

Au cours de la grossesse, les futures mamans peuvent être confrontées au fameux phénomène des « jambes lourdes ». Douleurs, lourdeurs, fourmillements, crampes dans les jambes, cette sensation désagréable est principalement due aux bouleversements que subit le corps pendant la grossesse (modification hormonale avec une synthèse plus importante d’œstrogène et de progestérone, augmentation du poids, compression des veines par l’utérus et augmentation du volume sanguin). Tout ceci va provoquer des troubles de la circulation. Le sang va avoir du mal à remonter vers le cœur et s’arrêter dans les veines créant ainsi une pression sur les membres inférieurs à l’origine des jambes lourdes. Pour garder l’esprit light, Omum vous livre cette semaine ces petites astuces pour avoir des jambes belles et légères pendant votre grossesse !

On surélève ses jambes…

Surélevez vos gambettes dès que vous le pouvez va permettre au sang de remonter vers le haut des jambes. Par exemple, posez vos pieds sur un pouf lorsque vous êtes assise pendant la journée. Pendant la nuit, un coussin sous vos pieds suffit à rehausser vos jambes de 5 à 10 cm. Vous pouvez même en profiter pour vous faire masser les jambes par chéri !

On masse ses jambes…

En plus d’être agréable au quotidien, le massage facilite lui aussi la circulation sanguine. Massez vos jambes du bas vers le haut, afin de faire remonter le sang dans les jambes ! Effet détente garanti !

Pour encore plus de plaisir, choisissez de vous masser avec La Confidente, la crème fouettée d’Omum à la texture incroyable.

On passe ses jambes sous l’eau froide…

Rien de tel pour raffermir et dynamiser vos gambettes que de terminer votre toilette par une douche bien froide, du bas vers le haut des jambes. Certes, il vous faudra serrer un peu les dents, mais c’est pour la bonne cause ! En passant de l’eau froide sur vos jambes deux fois par jour (matin et soir), votre circulation sanguine s’améliore et les effets de jambes lourdes sont… plus légers !

Et si vous êtes vraiment frileuse, une petite astuce très simple peut vous éviter la torture d’une douche froide : il suffit d’enroulez vos jambes dans des serviettes humidifiées à l’eau froide.

On se fait belle…

Privilégiez des vêtements souples et amples. Vous pourrez ainsi bouger en toute légèreté et simplicité. Pour vos pieds, oubliez les talons trop hauts ou au contraire trop plats et adoptez la bonne hauteur : 2 centimètres environ.

Vous pouvez également utiliser des chaussettes et des bas de contention, ils compriment vos muscles pour les soutenir et les aident à faire remonter le sang. Très efficace ! Et que les plus sceptiques se rassurent : il existe désormais des modèles très sexy… Terminé les bas de grands-mères !

On fait travailler ses jambes…

Il ne s’agit pas de pratiquer du sport de façon intensive et d’aller courir un marathon. Vous pouvez marcher et nager un peu, dans la mesure du possible et sans aucune contre-indication médicale. La natation, avec son effet relaxant, favorise la sensation de légèreté et vous procure un sentiment de bien-être. Si vous n’aimez pas nager, vous pouvez également marcher dans l’eau, en rivière ou à la mer, le but étant de booster le retour veineux.

Bon, le sport ok, mais pas question de finir sur les rotules à n’importe quel moment de la journée… Dans les magasins par exemple, n’hésitez pas à faire jouer de votre gros ventre aux caisses réservées aux femmes enceintes, vous éviterez ainsi les longues files d’attente ;-)

On se fait plaisir avec de bonnes tisanes…

Privilégiez les fruits et légumes frais, et pensez surtout à boire beaucoup. Le thé vert, ainsi que les tisanes à la vigne rouge et olivier sont très efficaces et idéales pour tonifier les parois veineuses.

Voilà vous savez tout ! Alors plus légère ?

Si malgré toutes ces solutions, cette sensation dans les jambes persiste, n’hésitez pas à en parler à votre médecin.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter une réponse