Grossesse et compagnie

Les bienfaits des plantes aromatiques et médicinales pendant et après la grossesse

12 juillet 2013
plantes aromatiques_900x600

Il y a quelques temps, Omum était à la fête de la parentalité, chez nous, en Gironde ! On y a rencontré un cultivateur de saveurs bios (tisanes, aromates…) très sympa, Benoît Dima, qui a accepté de vous livrer ses secrets sur les bienfaits des plantes pendant et après la grossesse ! Benoît, la parole est à vous ! Tout au long de ces neuf mois, l’utilisation de plantes permet aux femmes enceintes de vivre plus sereinement. Petit tour d’horizon sur les plantes incontournables aux effets préventifs et curatifs. Les essentielles

Certaines plantes sont recommandées dès le début de la grossesse et sont utiles même au-delà de l’accouchement. Indispensables pour accompagner les futures mamans, elles peuvent être mélangées à d’autres plantes.

L’ortie est la plante bénéfique à chaque étape de la grossesse. On ne pourrait se passer de ses feuilles riches en calcium, en fer, en vitamine C et en chlorophylle. Cette plante se prend en tisane pour s’assurer d’un bon taux de fer sanguin. Elle prévient donc l’anémie et la pré-éclampsie*. Sa richesse minérale atténue les crampes aux jambes et autres spasmes musculaires. Elle sera utilisée lors de tout genre de saignement, pour soulager les hémorroïdes et l’œdème. Lors de l’allaitement, l’ortie favorise la production de lait. La mélisse, quant à elle, apaise la maman tout au long de la grossesse et après l’accouchement. Douce et citronnée, elle est la plante par excellence qui facilite la digestion souvent difficile en fin de grossesse. Elle soulage les brûlures d’estomac et toutes formes de malaises digestifs. Les plantes médicinales du stress L’utilisation de certaines plantes peut aider à retrouver quiétude et tranquillité. La verveine citron est une plante aux multiples propriétés, très populaire. Les feuilles sont très utilisées en tisane pour leurs propriétés digestives et calmantes. Elle est réputée pour aider à l’endormissement et favoriser un sommeil récupérateur. De plus, son parfum, frais et acidulé, en fait un aromate qui entre dans la composition de nombreux plats salés ou sucrés. Alors pourquoi ne pas se bichonner autour d’un bon repas ? Problèmes digestifs

La menthe poivrée est un bon remède contre les nausées sans vomissement. De plus, elle favorise la digestion et diminue l’effet de lourdeur que l’on peut ressentir après le repas. Elle peut aussi bien être consommée en tisane qu’en aromate. Pour une digestion plus légère, la sarriette est à ajouter dans les plats. Très bon tonique digestif, elle agrémente les légumineuses (riches en fer), les viandes et les salades. De plus, ses propriétés toniques font d’elle un bon moyen de prévention des états de fatigue générale. Ne pas oublier que la menthe, la verveine, le fenouil et surtout la mélisse sont aussi d’excellentes compagnes pour faciliter la digestion de futures mamans ! La préparation à l’accouchement

Afin de bien se préparer à l’accouchement, il est possible de prendre des infusions de feuilles de framboisier dès les premières contractions. Le framboisier prépare le corps de la femme à la naissance de son enfant. Ses feuilles sont riches en calcium et il est un bon tonique utérin. Lors de l’accouchement, les contractions seront plus efficaces et moins douloureuses et la délivrance du placenta sera facilitée. L’action du framboisier peut être renforcée par la Verveine officinale. L’allaitement

Pendant l’allaitement, il est indispensable de s’hydrater correctement. Boire régulièrement des tisanes ne peut qu’être bénéfique pour la maman et pour le bébé. Certaines plantes crues favorisent l’allaitement comme les carottes ou le fenouil en jus ou râpés. Plus traditionnellement, on utilise des infusions de fenouil, d’aneth ou de cumin qui présentent de très bons effets galactogènes. La plupart des plantes aromatiques sont susceptibles de donner un goût particulier au lait mais aucune n’est à suspendre. Rien n’empêche les bébés d’apprécier le lait parfumé à l’ail ou aux asperges, bien au contraire ! Les contre-indications pendant la grossesse Même si quelques-unes ne posent aucun problème, il est vivement recommandé de ne prendre aucune huile essentielle de plantes lors d’une grossesse. De plus, certaines plantes sont aussi à éviter comme par exemple la sauge. Son activité œstrogénique la rend précieuse pour soulager certains troubles associés à la ménopause et les règles douloureuses mais elle est totalement contre-indiquée pour les femmes enceintes et celles qui allaitent. Le romarin est aussi à éviter car il présente des propriétés neurotoxiques et abortives à fortes doses. Il est temps de préparer ses tisanes ! La préparation en elle-même des tisanes est la première étape. Prendre soin de soi, prendre du temps pour soi. Un petit rituel simple permet de profiter au mieux des bienfaits des plantes médicinales. Il suffit de verser sur les plantes une eau frémissante permettant ainsi de dégager les principes actifs des plantes et laisser infuser environ 7 minutes. Une kyrielle de plantes peuvent accompagner les femmes dans leur grossesse. Leurs bénéfices ne sont plus à prouver. Elles sont source de sérénité et d’harmonie naturelle alors, pourquoi s’en passer ? Merci à Benoît pour ce bel article ! Et pour acheter vos plantes c’est par ici : www.cultivateur-de-saveurs.com *hypertension artérielle gravidique (HTA) qui apparaît dans la deuxième moitié de la grossesse

BANDEAU-2017

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Répondre Cathy 2 décembre 2013 at 4 h 46 min

    Tres bon site merci pour les infos

  • Répondre edwige 10 novembre 2015 at 5 h 12 min

    Bonjour,

    Heureusement que je viens de vous lire car je suis enceinte de 7 semaines et mon beau-père vient de me rapporter du romarin. Merci beaucoup pour cet article très utile.

  • Répondre Johanna 19 avril 2017 at 18 h 51 min

    Bonjour
    Merci pour tous ces précieux conseils.
    Je suis enceinte de 10 semaines et des problèmeservices de digestion et de nausée sans vomissement.
    J’ai utiliser les plantes comme la menthe poivré et la mélisse et bien je me sent beaucoup mieux. Ma digestion est beaucoup mieux et les problèmes de nausée aussi.

    • Répondre Omum 24 avril 2017 at 15 h 42 min

      Merci Johanna pour ce retour d’expérience :) et très belle grossesse de la part de toute l’équipe Omum !

    Ajouter une réponse