Actualités, Naissance

Les animaux de compagnie et l’arrivée de bébé

22 mai 2017
chiens et bébé

Jusqu’ici, votre chien ou votre chat était le seul être dépendant de vous dans la maison. L’arrivée du bébé va modifier sa hiérarchie et ses habitudes.Vous craignez pour votre tout petit, mais ne voulez pas vous séparer de votre animal, et c’est normal ! Quelques changements et adaptations vont permettre une très bonne cohabitation… en toute sérénité !

Omum a interrogé la Vétérinaire Valérie Dramard*, consultante en médecine comportementale du chien et du chat depuis 20 ans.

Les animaux ressentent-ils l’arrivée du bébé ?

Dans la majorité des cas, oui. La future maman dégage dès le début de sa grossesse des phéromones perçus par le chien et le chat. L’arrivée du bébé n’est que dans la continuité des choses.

Et comment habituer notre animal une fois que le bébé est né?

Il faut commencer à préparer l’animal avant la naissance !
Le mieux est par exemple de tester si le chien est capable de gérer la frustration, d’attendre et de ne pas être au premier plan. Ne pas céder à tous ses caprices tout en n’étant toutefois pas trop autoritaire, c’est la règle à suivre…
Lorsqu’on revient de la maternité avec le bébé, il est normal que celui-ci soit au centre de notre attention, mais un bébé dort beaucoup ce qui laisse du temps pour l’animal. Il n’est pas question de négliger la promenade du chien, mais celle-ci doit pouvoir être reprogrammée sans qu’il en éprouve un stress. Pour un chien bien équilibré, ce changement d’habitudes se fera tout naturellement. Un chien bien équilibré n’éprouvera pas de jalousie ni de compétition.
Pour le chat, il faut bien avant la naissance interdire l’accès à la future chambre du bébé, pour qu’il ne l’intègre pas dans son territoire. En effet, le chat sera d’autant plus anxieux à l’arrivée du bébé  que les modifications de son territoire seront importantes au même moment. Enfin, interdire l’accès à  la chambre du bébé, c’est aussi une question d’hygiène.

En bref, même si l’animal n’est plus au centre des préoccupations du couple, il faut s’arranger pour qu’il trouve sa place dans la famille. Par exemple, lui aménager un endroit bien douillet pour qu’il n’éprouve pas le besoin d’aller sur le canapé, pour éviter, par exemple, qu’il ne dérange pendant la tétée.

chat
Doit-on laisser place à un contact entre le nouveau-né et l’animal ?

Non, pas tout de suite. L’animal ne doit pas être directement au contact du bébé durant tout le premier mois en tout cas. Cela évite la transmission de maladies pour le bébé dont les défenses immunitaires sont faibles, et le risque de coups de pattes ou d’autres mouvements brusques de l’animal qui pourrait blesser le bébé.
Par ailleurs, le chien comme le chat n’est pas à l’aise s’il est trop prêt du nouveau-né, car il pressent sa fragilité. Il apprendra à le connaître et le reconnaitre à distance au début, par l’odeur et en observant. Pendant que la maman est encore à la maternité, vous pouvez ramener les vêtements du bébé pour qu’il les sente mais il sentira l’odeur du bébé sur vos vêtements.
Les relations s’organiseront d’autant plus facilement que l’animal observera l’enfant de loin et verra la mère-ou le père- protéger son nouveau-né et le surveiller de près tout naturellement pour qu’il soit hors d’atteinte des dangers. Les chiens et chats réagissent de la même façon avec leur propre portée !
Pour les cris et les pleurs de bébé, l’animal ressentira naturellement de l’inquiétude mais il sera vite apaisé quand les parents s’occuperont de leur nouveau-né.

Et lorsque l’enfant grandit ?

Des relations entre l’animal et l’enfant se noueront progressivement, et souvent à l’insu des parents, par exemple lorsque l’enfant fera tomber de la nourriture au sol que le chien s’empressera de manger. Le bébé ressentira l’empressement de l’animal et sa curiosité et reproduira le geste pour s’en amuser.
Tout contact entre le bébé et l’animal doit être supervisé par les parents. Même si les chiens comme les chats sont souvent très patients et  indulgents envers les touts petits, le bébé peut parfois leur faire mal en tirant sur les poils ou les oreilles. L’animal essaiera en général de se soustraire au contact mais s’il ne le peut pas, il pourra japper, donner un coup de patte ou pincer le bébé comme il le ferait avec son petit pour l’éduquer.

gouter
 
Y’a-t-il des risques de morsures ?

Les risques de morsure pour un chien équilibré sont très limités.
Par contre, si votre chien présente des troubles du comportement, de l’agressivité, de l’anxiété, est peureux ou hyperactif, il faut consulter un vétérinaire comportementaliste avant l’arrivée de bébé pour améliorer son comportement, et éviter de devoir se séparer de l’animal à l’arrivée de l’enfant
.

Y’a-t-il des risques que mon chat « étouffe » mon bébé ?

Le risque zéro n’existe pas, même si ce type d’accident est aujourd’hui rarissime. C’est pour cela que la chambre du bébé ne doit pas être autorisée au chat pour éviter qu’il ne se couche dans le berceau au chaud pendant que bébé dort au risque de l’étouffer.

 

*http://www.animalpsy.com/

 Pour en savoir plus, retrouvez les deux ouvrages du Docteur Dramard sur le comportement animal aux éditions Ulmer:
 Le comportement du chien de A à Z : Comprendre et agir, Le comportement du chat de A à Z
Merci à Maman chat pour les formidables photographies qui accompagnent notre article ! https://www.instagram.com/maman_chat/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter une réponse