Actualités, Grossesse et compagnie, Naissance

Exercer son périnée après la grossesse : Un indispensable à ne pas négliger

12 mai 2017
couverture périnée

Le périnée, cet ensemble de muscles essentiel, mais mal connu,  qui soutient la partie basse de notre abdomen et nos organes génitaux, est mis à rude épreuve lors de l’accouchement : 50 à 80 % des futures et nouvelles mamans ont un faible périnée ! Il est possible de réexercer votre « petit bassin » suite aux contraintes d’étirement qu’il  subit à la naissance du bébé…. Omum vous livre ses recommandations.

La rééducation périnéale après la grossesse késako ?

Le périnée, c’est avant tout la zone musculaire qui « verrouille » les organes génitaux. Mais les muscles pelviens permettent aussi de maintenir votre soutien, de supporter vos abdominaux et votre dos et de favoriser le contrôle de la vessie. Au passage du bébé, cette zone est brusquement étirée et affaiblie. La rééducation périnéale, c’est retrouver son tonus périnéal.

Plancher_pelvien

Source : wikipédia

La rééducation vous aide à regagner un confort personnel dès 6-8 semaines post accouchement. C’est le moment déterminant pour empêcher l’affaiblissement de s’installer et d’entrainer des pathologies périnéales. Par exemple, les exercices pour verrouiller le périnée vous permettent de bien supporter le maintien debout et prolongé et d’éviter les douleurs lors des efforts. De manière moins taboue… on évite les problèmes de prolapsus ou descente d’organes. Le plancher pelvien soutient également la vessie. Les muscles du périnée permettent donc de prévenir les fuites urinaires ou la rétention urinaire. Tout aussi utile : la rééducation périnéale, c’est regagner un plaisir sexuel le plus rapidement possible !

La rééducation périnéale sous forme de séances prescrites

La consultation postnatale réalisée auprès de votre sage-femme ou de votre gynécologue, va déterminer si la rééducation périnéale- ou périnatale- est nécessaire. La rééducation prescrite par votre soignant lors de la visite post-natale est prise en charge par la sécurité sociale. 10 à 20 séances sont à réaliser chez votre kiné ou sage-femme, dès 2 mois après la naissance du bébé. Les sondes vaginales vous assistent lors de votre prise de conscience des muscles périnéaux. Cette technique est appelée « biofeeback ». Une fois acquise, on laisse places aux exercices de contraction volontaire. Parfois proposée, l’électrostimulation vient aider ces contractions.

La rééducation périnéale à la maison

Entre les séances et après la fin de celles-ci, vous pouvez réaliser chez vous des exercices pour muscler votre périnée, plusieurs fois par jour. Le docteur Arnold Kegel a imaginé, dès 1948, une série de contraction 5 secondes-relâchement 10 secondes. Les exercices de Kegel peuvent aussi se réaliser pendant la grossesse, ou avant la grossesse pour préparer votre corps à l’accouchement. Pour mieux visualiser les muscles à contracter, utilisez l’image de l’ascenseur. - lorsque les muscles sont au repos, l’ascenseur est au 1er niveau - lorsque l’ascenseur monte au 2e, au 3e, puis au 4e niveau, contractez chaque fois un peu plus les muscles du périnée – au 4e niveau, maintenez la contraction 10 secondes et relâchez graduellement – répétez le mouvement de contraction et de relâchement à quelques reprises, plusieurs fois par jour. Pour vous aider à réaliser des exercices de contraction du périnée, vous pouvez aussi utiliser une sonde connectée à votre mobile, qui vous propose des exercices ludiques et une réelle conscience de votre force musculaire.

Omum a sélectionné pour vous le rééducateur périnéal connecté Elvie, pour sa praticité et son design. Retrouvez le sur notre boutique en ligne!

elvie

Pour en savoir toujours plus sur le périnée, retrouvez aussi notre article Parlez vous périnée!

 

Bandeau-Elvie

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

3 Commentaires

  • Répondre Mélanie 30 mai 2017 at 11 h 52 min

    Le rééducation du périnée est essentielle après une grossesse. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle est proposée à toutes les mamans et intégralement remboursée par l’Assurance Maladie. Il est judicieux de rappeler qu’il n’y a pas que chez le kiné ou la sage-femme que l’on travaille le périnée. Les exercices à la maison permettent de tonifier les muscles du périnée et ainsi de prévenir efficacement les risques d’incontinence urinaire.

  • Répondre Julie 25 août 2017 at 22 h 36 min

    La rééducation du périnée est une étape à respecter après un accouchement. Votre article est intéressant car vous ne vous limitez pas à la rééducation réalisée par le kiné ou la sage-femme. Pour un résultat optimal, il faut en effet continuer à travailler à la maison !

    • Répondre Omum 1 septembre 2017 at 16 h 06 min

      Bonjour Julie,

      Merci pour votre retour ! Vous avez tout à fait raison !

      Beau week-end.

      L’équipe Omum

    Ajouter une réponse