Actualités, Cosmétiques

Chouchouter ses bactéries ? La cosmétique probiotique expliquée en 3 points !

9 mars 2018
article microbiote

Vous en avez peut-être déjà entendu parler : de plus en plus de formules cosmétiques intègrent des probiotiques ou des prébiotiques, qui ont pour rôle de nourrir et de stimuler nos bonnes bactéries.

Cette révolution cosmétique améliore la santé et la beauté de notre peau, en agissant directement sur notre microbiote cutané.

Mais pourquoi devrait-on nourrir et chouchouter nos bactéries ? Quels sont les réels bénéfices de cette cosmétique ?

Nous vous aidons à y voir plus clair en 3 points !

1. Tout d’abord, qu’est-ce que le microbiote cutané ? 

Le microbiote cutané, ou flore microbienne, représente l’ensemble des micro-organismes présents sur notre peau : bactéries, champignons, levures et autres virus.

Il faut savoir que notre corps est composé de 90% de bactéries… nous en portons en moyenne 1 à 2 kilos !

Mais rassurez-vous, ces bactéries ne sont pas toutes néfastes et participent au bon fonctionnement de notre organisme. Cette flore microbienne nous protège même des agressions, des infections cutanées et plus globalement des micro-organismes pathogènes.

Certaines bactéries sont considérées comme bonnes (les bactéries saprophytes) et d’autres non (les bactéries pathogènes). Et, d’après la communauté scientifique, la prépondérance des mauvaises bactéries sur les bonnes serait à l’origine d’un déséquilibre de notre flore intestinale, cutanée ou encore vaginale.

Ce déséquilibre se manifeste alors à travers des problématiques bien connues : acné, peau grasse, déshydratée, ou encore sécheresse vaginale pour ne citer que les principales.

24814951c2532c1206eae0f7aa15cad1

2. Mais alors, comment prévenir ce déséquilibre ?

Il va falloir rééquilibrer la flore microbienne en boostant les bonnes bactéries de notre peau car elles assurent une fonction protectrice de l’épiderme.

Dans un premier temps, il est important que le pH de nos cosmétiques soit neutre ou légèrement acide pour la peau (5.5) afin de protéger notre microbiote cutané et ne pas l’altérer.

Il est également conseillé d’opter pour des soins avec peu ou pas de conservateurs, notamment les huiles. En effet, les conservateurs ont pour vocation d’inhiber le développement des micro-organismes. Leur défaut ? Ils ne sont pas capables de faire le tri entre les bactéries protectrices et les bactéries pathogènes.

Ces quelques mesures vous permettront de ne pas agresser votre microbiote, mais le monde des cosmétiques va aujourd’hui plus loin, en enrichissant ses formules de probiotiques ou prébiotiques !

3. Quels sont les bénéfices de cette cosmétique à base de probiotiques et prébiotiques ?

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants (des bonnes bactéries !) qui vont aider à améliorer l’équilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries de notre microbiote et vont ainsi protéger la qualité de notre peau en renforçant et en protégeant notre barrière épidermique.

Mais pour davantage de résultat, préférez les formules enrichies en prébiotiques.

Ces nutriments non digestibles ont de nombreux effets bénéfiques sur notre flore. Leur rôle va être de nourrir les bonnes bactéries, et notamment les probiotiques qui sont naturellement présents sur notre peau, au détriment des mauvaises bactéries

Ainsi, grâce à ces formules, nos bactéries protectrices sont chouchoutées et stimulées. L’équilibre de notre flore est maintenu, l’intégrité de notre peau est préservée.

16bbd35d1c790183ef603202d5e22445

Les soins OMUM pour chouchouter les bonnes bactéries de notre peau

Ma Jolie Peau : Ce soin visage rééquilibrant stimule la réimplantation des bactéries protectrices de la flore cutanée grâce à sa formule enrichie en prébiotiques 100% naturels.

Résultat : la peau est plus belle, apaisée, le teint est net, lumineux et en pleine santé !

L’Intime : la flore vaginale, appelée « la flore de Doderleïn », est dominée par des bonnes bactéries appelées les lactobacilles. Pour préserver l’équilibre naturel de la zone intime, il est donc nécessaire d’assurer le maintien d’une flore majoritaire en lactobacilles, au détriment de bactéries indésirables, comme G.vaginalis notamment. Les prébiotiques naturels présents dans la formule de L’Intime stimulent la croissance et la prolifération de ces bactéries protectrices.

Résultat : l’équilibre intime est préservé, les irritations sont apaisées et les odeurs atténuées.

IMG_4653

 

Crédits Pinterest :

https://www.pinterest.fr/pin/AQ6jqU8MysXpchaWb6LWuJcPMVqUxjMvHeAOAvN0DV1wnaE1HOvluDc/


https://www.pinterest.fr/pin/411938697144320197/
Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter une réponse