Actualités, Naissance

Ces organisations dédiées aux bébés prématurés !

29 juin 2017
couverture

Un bébé prématuré naît avant la 37ème semaine de grossesse. Fragile et trop petit, le bébé prématuré pourra rester de quelques semaines à quelques mois en service de Néonatologie.

Pour que le développement du bébé prématuré se passe du mieux possible, il existe de nombreuses pratiques thérapeutiques alternatives, comme le peau à peau et l’utilisation de pieuvres thérapeutiques.

Omum est allé à la rencontre de SPARADRAP et Petite pieuvre sensation cocon, qui promeuvent ces soins au quotidien.

En Néonatologie, on laisse une place primordiale aux parents en leur offrant la possibilité de « soins à 4 mains » et de devenir ainsi acteurs dans le développement du tout petit. Parmi les soins prodigués, le peau à peau confère aux prématurés un environnement sensoriel très favorable.

Omum a interrogé Myriam Blidi de l’association SPARADRAP, venant en aide aux enfants hospitalisés et soutenant les méthodes non médicamenteuses. Un film promouvant le peau à peau auprès des professionnels de santé vient d’être réalisé.

prématuré

Qu’est ce que le peau à peau ?

Le peau à peau est un soin à part entière. Il  consiste à placer le bébé, prématuré ou né à terme, sur la poitrine de la maman ou le torse de papa, en position ventrale. C’est la position kangourou. Il faut vraiment un contact peau contre peau, sans tissu entre le bébé et le parent. Une bande élastique permet de maintenir le bébé. Pas de problèmes alors si les parents s’endorment.

Le peau à peau a-t-il montré des résultats favorables pour le prématuré ? Pour les parents ?

De nombreuses d’études ont montré qu’en néonatologie, les effets sur la respiration, l’oxygénation,  la régulation de la température interne,  la qualité et la durée du sommeil du bébé prématuré sont très favorables. Le peau à peau réduit aussi les manifestations de la douleur du prématuré. En bref,  le peau à peau, c’est une bonne méthode non invasive pour le prématuré !  Bien sûr, on parle d’un contact peau à peau d’au minimum 1h. L’idéal, c’est même de pouvoir aller au-dessus de 2h de peau à peau régulier.

Pour les parents, c’est aussi un moment incroyable, qui permet de créer un lien avec le bébé, d’en quelque sorte, continuer la grossesse, et de soigner bébé.

Le peau à peau est-il facilement réalisable en unité de Néonatologie ?

Si le prématuré a des paramètres physiologiques stables, le peau à peau pourra être proposé dès la naissance. En néonatologie, les équipes sont de plus en plus sensibilisées au peau à peau. En maternité, les pratiques sont variables. Les méthodes mises en place ne permettent pas toujours de pratiquer le peau à peau de manière systématique.

D’où est partie l’idée du film ?

Il n’existe pas pour le moment de film sur la peau à peau, tel qu’il est pratiqué en France. Un film, c’est attractif et de plus il peut être visionné en équipe. Sparadrap est convaincu de l’importance du peau à peau depuis des années et a déjà diffusé de nombreux documents pour les parents et les soignants. Le film a été réalisé au centre hospitalier de Valenciennes et à la maternité de Saint-Cloud. Une belle aventure humaine et émouvante. D’ailleurs, le documentaire s’appelle «Que du Bonheur », parce qu’on a été frappé par le bonheur des parents à l’hôpital, les mamans bien sûr, mais aussi les papas sont en général très contents de pouvoir pratiquer le peau à peau.

A qui s’adresse le film ?

La version courte de 5 minutes disponible en ligne est destinée à sensibiliser les parents et le grand public 

La version longue de 38 minutes est un support de formation pour les professionnels Elle sera distribuée en 500 exemplaires en maternités, services de néonatalogie, écoles de formations médicales et paramédicales et sera disponible à la vente.

https://www.sparadrap.org/Presse/Communiques/Lancement-du-film-Que-du-bonheur-Le-peau-a-peau-en-maternite-et-en-neonatalogie
https://www.youtube.com/watch?v=DdlViWksv9A&feature=youtu.be

 



Les bénévoles de l’action solidaire Petite Pieuvre Sensation Cocon (PPSC) s’occupent elles de tricoter des petites pieuvres 100% coton pour les bébés prématurés.

Pieuvres

L’idée est née au Danemark  en 2013 sur le constat que la pieuvre tricotée par une jeune danoise et placée en couveuse semblait apaiser ce bébé. Depuis, l’idée a fait son petit bout de chemin. Danemark, Suède, Pays Bas, Belgique puis France : dans chaque hôpital partenaire, un ambassadeur recueille ses petites pieuvres tricotées bénévolement, qui doivent bien sûr répondre à des standards de sécurité et de qualité. Elles sont redistribuées aux parents des très jeunes bébés, et placées entre leurs petites mains. Ils s’en saisissent à la place de leur fils, et cela semble bien leur apporter du réconfort ! Véritable outil thérapeutique, la pieuvre 100% coton aiderait aussi le prématuré à avoir un rythme cardiaque et respiratoire plus stable et plus régulier.

http://petitepieuvresensationcocon.weebly.com/

 


Pour en savoir plus sur le peau à peau, retrouvez notre article  LE PEAU À PEAU : UN CONTACT PRIVILÉGIÉ AVEC VOTRE BÉBÉ

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter une réponse